Comment conserver une bouteille de vin biologique entamée ?

 

Le dileme entre vin blanc et vin rouge peut facilement tourner au vinaigre. Le temps de peser le pour et le contre de chacun de ces vins, on va vous expliquer comment conserver une bouteille de vin biologique entamée pour que celui-ci ne tourne pas au vinaigre non plus ;)

Pourquoi prendre des précautions pour conserver ma bouteille entamée ?

Rien de nouveau sous le soleil, avec le temps les choses s’abîment. Dans la vie, rien n’est figé et il y a en permanence des échanges que l’on voit ou non à l'œil nu. Un exemple très connu, la rouille. Eh oui, avec le temps, l’air oxyde le métal et cette transformation chimique provoque la rouille. Pour le vin, le principe est similaire, au contact de l’air, une oxydation se produit ce qui modifie le goût du vin. Lorsque le vin est mis en bouteille, de l’air est emprisonné entre le vin et le bouchon ce qui entraîne un échange entre le vin et l’air mais de façon assez réduite et contrôlé. Pour les vins de garde par exemple, on va chercher cette évolution du vin et les vignerons utilisent des fûts en chêne pour élever le vin et laisser passer un peu d’air pour favoriser l’oxydation. Lorsque votre bouteille est entamée, l’air s’échappe et un autre air le remplace, ce qui recrée à nouveau beaucoup d’échanges et donc une transformation du vin. À l’excès, l’oxydation dénature votre vin jusqu’à le faire tourner au vinaigre.


D’autres facteurs peuvent faire évoluer, voire tourner votre vin. C’est assez connu dans le monde de la peinture, il faut faire attention à ne pas laisser ses tableaux exposés trop longtemps à la lumière au risque de perdre des pigments et de l’abîmer. Pour le vin aussi, on va préférer le tenir à l’écart de la lumière et le garder à une température inférieure à 15 degrés.


Quels sont les vins que je peux conserver ?

Aujourd’hui les conservateurs sont en vogue dans l’industrie alimentaire au risque de dénaturer le produit. Les vins avec des labels et sous appellations contrôlées sont surveillés pour respecter les doses d’intrants autorisés.


Le soufre, présent naturellement dans le vin, contribue à conserver le vin. Les vignerons peuvent en rajouter à la vinification pour favoriser la conservation du vin à condition de respecter le cahier des charges qui leur est imposé. 


Les taux de sulfites autorisés sont plus élevés pour les vins conventionnels, ensuite les vins biologiques, puis les vins biodynamiques et enfin les vins naturels. Seuls les vins naturels SAINS (Sans Aucun Intrant Ni Sulfites ajoutés) sont sans sulfites ajoutés. Les vins sans soufre du tout n’existent pas car le soufre est présent naturellement sur la peau du raisin.


En agriculture biologique et en biodynamie, les vignes et le terroir sont traités avec une attention toute particulière. En harmonie avec la nature, les raisins poussent au rythme de la nature sans être perturbés par des pesticides chimiques. Dans la continuité de cette démarche, on ne met que très peu d’intrants sur les vins bios, ce qui en fait parfois des vins qui se conservent moins longtemps. Naturellement, le vin se transforme et en viticulture biologique, on fait le choix de laisser la nature s’exprimer. Un vin biodynamique sans soufre peut se conserver mieux qu’un vin conventionnel même s’il a moins de conservateurs parce qu’il a été vinifié avec plus d’attention et de précaution. La qualité du vin et de la bouteille jouent un rôle important dans sa conservation.

Ou conserver ma bouteille de vin biologique entamée ?

La bouteille entamée doit être choyée, il lui faut un endroit approprié pour qu’elle continue à vous procurer autant de plaisir lors de la deuxième dégustation. Alors pour conserver ses arômes et ses notes fraîches, voici quelques conseils.

Conserver mon vin bio en cave

Dans cet article, on vous explique comment constituer sa première cave à vins bio, son livre de cave et devenir un vrai sommelier dans votre maison. La cave est très utile pour stocker des bouteilles et aussi pour les conserver. 


Obscur et à peine humide, c’est un lieu de conservation idéal pour le vin car la température est fraîche et la lumière très peu présente. Pour tout vous dire, se réfugier dans sa cave en été lorsqu’il fait trop chaud dehors c’est très agréable. C’est un endroit calme, idéal pour se rafraîchir et en profiter pour déboucher une bouteille à température. Toutes les raisons sont bonnes pour se rendre à la cave et respirer un bol d’air frais. Vous y retrouverez peut-être des odeurs de vieux bois, une légère humidité et une pointe de vin.


Pour une conservation optimale, évitez les sources de chaleur et les lumières qui émettent des rayons ultraviolets. Un vin qui est exposé à la lumière risque de développer des odeurs de chou fleur cuit ou de laine mouillée, pas des plus agréables on vous l’accorde, et on parle alors de goût de lumière. Certains puristes éclairent leur cave uniquement à la bougie, et pendant un temps, les lampes au sodium étaient aussi en vogue mais représentaient un gros risque (inflammation). Actuellement, c’est la LED monochromatique qui semble la mieux adaptée pour une cave bio. Et pour ça, on vous conseille de vous renseigner auprès de vos magasins de bricolage préférés ;)


Conserver mon vin bio dans le réfrigérateur

Le frigo est devenu indispensable à nos maisons depuis les Trente Glorieuses. Avant, on avait plusieurs techniques pour conserver les aliments comme des bacs à sel ou alors des caves de glaces. 


La porte de votre réfrigérateur est un logement idéal pour faire séjourner votre vin à température constante et basse avant de l’ouvrir à nouveau pour la dégustation. Plus le vin est sucré, plus on peut le garder longtemps car le sucre a une très bonne capacité de conservation. Avez-vous remarqué que votre miel était impérissable ?

Un bon vin blanc liquoreux peut facilement rester une semaine au frigo, alors que le vin en général se conserve deux à trois jours. L’acidité du vin aussi détermine son potentiel de garde, plus elle est élevée, plus le vin peut se conserver.


Liquid error: product form must be given a product

À partir de



Pour l’anecdote, on utilise aujourd’hui couramment le mot frigidaire pour parler d’un frigo, eh bien sachez qu’il s’agit du nom d’une marque américaine créée par General Motors en 1918. Comme lorsqu’on parle d’un Kleenex ou d’un Sopalin, on utilise en fait le nom d’une marque pour désigner l’objet. 

Comment conserver ma bouteille de vin biologique entamée ?

Les bouchons spéciaux

Le bouchon est un incontournable dans le vin. D’ailleurs, on vous en parle de cet article. On est aussi très fier de vous dire que chez Oé, les bouchons sont faits à partir de liège naturel issu de forêts FSC négatifs en carbone. 


Le bouchon en liège est parfait pour conserver vos vins avant ouverture, par contre, une fois débouché c’est un peu compliqué pour le remettre. Il y a une technique maligne qui consiste à le mettre à l'envers, libre à vous de la suivre ou non. Certains disent que ce n’est pas très hygiénique, d’autres que ça ne change rien, à vous de choisir !.


Pour conserver votre vin une fois ouvert, on peut limiter au maximum les échanges avec l’air. La technique la plus abordable et efficace pour un particulier, c’est le bouchon pour pompe à vide. À l’inverse d’une pompe à vélo pour gonfler le pneu d’air, on vient ici pomper pour aspirer l’air contenu dans la bouteille. En plus d’être ludique, le résultat est satisfaisant et permet une bonne conservation. Faites bien attention à ce que votre bouchon soit en bon état et que la fermeture hermétique ne soit pas endommagée.


Les professionnels ont plus souvent besoin d’effectuer des reconditionnements de bouteilles et ils utilisent des machines assez coûteuses qui leur permettent de vider complètement l’air. C’est efficace mais assez cher, tout comme une autre technique qui consiste à injecter un gaz neutre naturel (souvent de l’azote) en surpression dans la bouteille pour créer une barrière entre le vin et l’oxygène et ainsi éviter l’oxydation. Ça fait très scientifique mais ça n’est pas si compliqué finalement et puis ça vous donnera un côté Jimmy Neutron !

Les trucs et astuces

Dans votre cave vous pouvez conserver votre vin à l’horizontale et ne pas bouger les bouteilles. En plus de l’aspect pratique de la conservation horizontale, le bouchon reste humide et évite alors le passage de l’air qui entraîne une oxydation du vin. 


Si votre bouteille est déjà ouverte, la règle change. La maintenir verticalement permet de réduire la surface d’échange avec l’air et donc de limiter l’oxydation. Faites le test en prenant une bouteille à moitié remplie, penchez-la à l’horizontale et vous verrez qu’une grande partie de votre vin sera en contact avec l’air. Comparez cette surface à celle en contact avec l’air lorsque vous la posez debout et le tour est joué ! 


En plus de ça, une fois ouverte, le bouchon a plus de risque de s’échapper alors si vous la couchez, vous risquez la catastrophe (oui, oui, on parle de vécu...).


Après avoir dégusté la moitié de votre bonne bouteille de vin bio, votre vin partage l’espace avec beaucoup plus d’air. Alors si vous voulez lui faire plaisir, transvasez-le dans une bouteille plus petite, adaptée à ce qu’il vous reste à savourer. 


Un choix des vins adaptés à la situation peut aussi vous aider à mieux les conserver.

Les vins bios de garde sont, comme leur nom l’indique, fait pour être gardés longtemps et dégustés une fois arrivés à maturité. Ces vins ont une bonne résistance au vieillissement avant ouverture, par contre, ils supportent beaucoup moins la conservation une fois qu’ils ont été ouverts car leur taux d’alcool et de sulfites sont plus bas. Alors si vous savez que vous ne terminerez pas la bouteille vous pouvez vous tourner vers des vins jeunes que vous pourrez plus facilement garder par la suite. En tous cas, si vous débouchez un Grand Cru Classé et que vous ne le finissez pas, n’attendez pas trop longtemps avant de le déguster à nouveau pour qu’il garde toutes ses saveurs ou n’hésitez pas à cuisiner vos restes de vin pour des plats en sauce de qualité.


Découvrez plus d’informations sur les Grands Crus dans cet article


Découvrez notre gamme de vins rouges, vins blancs et vins rosés pour vous faire plaisir à plusieurs. Laissez-vous surprendre par nos vins bios Côtes-du-Rhône, Languedoc, Bordeaux, Vaucluse Principauté d’Orange et Méditerranée de provence.

Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique