Les couleurs du vin rosé : toute la palette de robes

 

“Quand il me prend dans ses bras, qu’il me parle tout bas, je vois la vie en rose !”

Vous aussi vous êtes sous le charme quand vous dégustez un verre de rosé, un soir de printemps, au coucher du soleil avec le chant des oiseaux qui annoncent le retour des beaux jours ? En tout cas, chez Oé, ce sont des moments qui nous envoûtent !


Liquid error: product form must be given a product

À partir de



La couleur du vin rosé, un mélange de blanc et de rouge ?

Certains pensent qu’il suffit de mélanger du vin blanc et du vin rouge pour faire du rosé, mais en vérité, c’est un peu plus complexe que cela. On vous explique tout !

La couleur du vin rosé : les techniques de vinification du vigneron

Quand on était en cours d’art plastique (oui ça remonte un peu…), on se souvient tous des couleurs primaires, des mélanges de couleurs et des dessins à la peinture ! 

Le rose, c’est un peu de peinture rouge et un peu de peinture blanche. Sortez les pinceaux, on dessine un verre de rosé ! 


Pas si vite, le vin rosé ne s’obtient pas en mélangeant du vin rouge et du vin blanc sauf pour faire certains Champagnes rosés. Le Champagne rosé de saignée est issu d’un assemblage généralement constitué d’un vin blanc clair (à 80% environ), c’est à dire avant prise de mousse, et d’un vin rouge champenois non tannique.

Si vous êtes un grand fan des vins mousseux, vous pouvez lire cet article et découvrir aussi notre pétillant, notre crémant d’Alsace délicieusement engagé. 


Le Crémant
Le Crémant

15,40 €



La couleur des vins rosés vient des anthocyanes, les pigments naturels présents sur le film pelliculaire des feuilles et des fruits de la vigne.

Pour faire du vin rosé, le vigneron peut utiliser trois techniques de vinification différentes :

  • Le rosé de macération : comme pour le vin rouge, il fait macérer le jus avec les pépins, la peau et la pulpe pour capter la couleur et les tanins.C’est le temps de macération qui est différent, seulement quelques heures (jusqu’à 24h) pour le vin rosé alors que cela peut durer plusieurs jours pour le vin rouge. Plus le moût est en contact avec la peau des raisins pendant la macération et la fermentation, plus la couleur du vin sera intense.
  • Le rosé de pressurage : juste après la vendange des vignes, les grappes de raisins récoltées sont directement pressées pour obtenir le jus qui fermente ensuite en cuve
  • Le rosé de saignée : on obtient ce rosé en retirant une partie du jus prévu pour faire du vin rouge et en le vinifiant à part. 

Si vous voulez en savoir plus sur les techniques de vinification du rosé, on vous en dit plus dans cet article.


Le vin rosé est donc, comme le vin rouge, produit uniquement à partir de raisins noirs à pulpe blanche. Mais le vigneron peut faire des assemblages de cépages. Pas de jaloux, chacun ses goûts. ;)


Les différentes nuances de couleurs du vin rosé

Le rose saumon, le rose bonbon, le rose pastel, quand on veut repeindre sa chambre ou son salon, on a de quoi se perdre au rayon peinture ! Mais est ce que c’est pareil pour le vin ?

Finalement, un petit peu, il existe de nombreuses nuances de couleurs pour ce vin, mais attention, n’utilisez pas du vin pour peindre vos murs, vous risqueriez d’avoir de mauvaises surprises… 


En tous cas, une chose est sûre, les nuances de couleurs des rosés font rêver : Roses, Corail, Pétale de Rose, Lait de Rose, Magnolia, Rose Saumon, Magenta, Bois de Rose, Pêche… Comment ne pas craquer ?


Pourquoi la couleur du vin rosé n’est-elle pas toujours la même ?

Vous l’avez compris, il y a une belle palette de nuances de rosé… On vous donne toutes les billes pour comprendre comment ça marche et fanfaronner au dîner ! 

Couleur du vin rosé : le rôle de la macération

On attend tous l’été pour se dorer la pilule au soleil, siroter un verre de rosé bien frais et comparer notre bronzage avec les copains. Plus on s’expose au soleil, plus la couleur de notre peau se transforme grâce à la mélanine, le fameux pigment qui colore notre peau (attention aux coups de soleil, le rouge écrevisse, ça pique !). En ce qui concerne le vin, son instant bronzette à lui se passe dans les cuves, lorsqu’il macère. Pour obtenir du rosé clair, il faut donc stopper la macération rapidement tandis que pour obtenir du rosé foncé, on le laisse profiter de son bain. Rangez les maillots, sortez vos plus belles robes !


Couleur du vin rosé : le rôle du vieillissement 

Le vin rosé est uniquement élevé en cuve (inox ou béton) contrairement au vin rouge qui peut être élevé en fûts, ou en barriques comme disent nos amis à Bordeaux. Les bons rosés peuvent quand même être gardés en bouteilles quelques années dans votre cave et en fonction des cépages choisis par le vigneron, certains vins rosé développent même une jolie structure tannique. Avec le temps, la couleur de votre vin évoluent aussi. La robe du vin blanc s’oriente vers le doré, celle du vin rouge vers la couleur brique et le vin rosé a tendance également à s’assombrir, à tendre vers la couleur corailet, presque à ressembler à de jeunes vin rouges. Pour savoir si votre vin est à maturité, on vous propose de lire cet article.


Couleur du vin rosé : le rôle du cépage 

On ne fait pas de fumée sans feu ni de vin sans raisin. Encore faut-il choisir les bons ! 

Comme on en a parlé tout à l’heure, on fait du vin rosé uniquement à partir de raisins noirs à chair blanche, mais il en existe beaucoup, alors ce n’est pas toujours évident de savoir lesquels choisir...

Eh oui, même s’ils sont vinifiés de la même façon, des muscats, du pinot ou du cabernet ne donneront pas le même vin. Les goûts, les arômes et la typicité du vin sont intimement reliés au cépage, les coquins !


Vous le préférez léger, fruité, liquoreux, moelleux, minéral, avec une pointe d’acidité, tout en finesse...? Le vigneron connaît bien ses cépages et leur particularité, alors pour vous offrir son meilleur vin, il fait plusieurs essais, assemblages et dégustation pour trouver LA bonne formule. Déguster des vins lorsqu’ils sont jeunes vous donne aussi une autre expérience de dégustation, plongez donc dans l’histoire du Beaujolais nouveau, c’est passionnant.

N'hésitez pas à faire un tour sur notre instagram et retrouvez nos lives avec nos vignerons pour en apprendre plus !


Se faire plaisir avec un bon rosé

Ah le rosé, ce plaisir coupable auquel on ne sait résister... et on a raison !


Le vin rosé, avant même d’être un régal en bouche, est un bijou visuel. Chez Oé, on a retiré la capsule de la bouteille pour que vous puissiez voir pleinement le beau bouchon en liège (et aussi parce que c’est plus écolo on va pas se le cacher) et on vous a mis une jolie étiquette qui raconte son histoire.


Pour une dégustation réussie, on observe la belle robe de son rosé et on apprécie le parfum aromatique qu’il dégage en posant son nez juste au-dessus. On ferme les yeux et on se laisse transporter par les notes fruitées, florales ou végétales qu’il dégage. C’est comme s'il nous récitait une poésie de printemps. 


Pour vous faire plaisir avec de bons rosés fruités et frais en bouche, laissez vous tenter par notre Corbières et sa jolie robe rose saumon. Vous en avez l’eau à la bouche ? On vous rassure, nous aussi !


Liquid error: product form must be given a product

À partir de



Si vous aimez les rosés secs, vous pouvez vous orienter sur les crus des Côtes-du-Rhône, comme le Tavel, un AOC typique du Gard.


Faites vous aussi plaisir en découvrant nos vins bio Provence, vins bio Vaucluse, vins bio Bordeaux, vins bio Languedoc, vins bio Méditerranée, vins bio Côtes du Rhône.



Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique