3 clés pour bien servir et déguster vos vins !

Qui n’a pas bu une soupe de vin rouge dans une brasserie, un Bourgogne blanc glacé dans un café branché et dans un verre inadapté ? Ce n’est parce que certains professionnels négligent le service du vin que l’on ne peut pas bien faire à la maison !

 

1) Le verre

N’allez pas investir dans une verrerie de luxe aux multiples modèles que vous allez casser en un rien de temps, mais ne servez pas non plus vos précieux nectars dans des calices de piètre qualité. Un seul verre suffit à tous les vins, souvent d’ailleurs appelé Universel dans les gammes de nos chers fabricants. Pas trop grand, pas trop lourd, pas trop large, et surtout… pas trop cher ! Il aura tout simplement un pied, une jambe (eh oui !) et surtout une forme de tulipe, refermée vers le haut, pour concentrer les arômes, et retenir le vin que vous allez faire tournoyer lors de vos précieux moments de détente…

 

2) La carafe

S’il y a verres, il y a carafe. De la même façon inutile de dépenser des fortunes, optez pour du simple, du solide. Son usage est réservé aux vins rouges jeunes, pour aider les arômes à se déployer, gommer un léger défaut de réduction ou dompter un élevage parfois trop appuyé (goût boisé, vin très jeune…) Il ne faut pas avoir peur d’oxygéner certains blancs en débouchant la bouteille, lorsqu’ils se présentent aussi “fermés”.

 

3) La température

Un blanc trop froid, un rouge trop chaud ? Comment faire? Un blanc sec et jeune sera servi dans la plupart du temps bien frais. Sortir du frigo et ouvrir ! Dès lors qu’il est élevé en fût et qu’il montre un profil plus opulent, il sera servi un peu moins “frappé”. Une demi-heure en dehors du réfrigérateur pour faire remonter gentiment la température, et le tour est joué ! À la même température seront servis les rouges fruités, légers. Et particulièrement en été ! Environ 12°C.

Les rouges de caractère seront servis autour des 18°C, pas plus chaud, gardons le vin chaud pour le marché de noël ! Pour simplifier les choses, mieux vaut trop froid que trop chaud, car rien ne presse en matière de dégustation ! Le vin se calera tout seul à bonne température au fil de la conversation…

Bonne dégustation à tous !

Derniers articles

Prix des vins bio : où en est-on au niveau du marché ?

Prix des vins bio : où en est-on au niveau du marché ?

Le vin bio n’est pas forcément plus cher que le vin conventionnel. “Je connais cette théorie” vous dirait Noël Flantier (en référence à OSS117), et il aurait bien tort car plus qu’une théorie, c’est une réalité ! Voyons tout cela ensemble.
Oé x Le Pain Quotidien

Oé x Le Pain Quotidien

Oé, on a une nouvelle pépite à vous présenter, chez qui les vins Oé sont prêts et au frais pour être dégustés : Le Pain Quotidien. Vous connaissez ? On vous propose d’aller à la rencontre de Savannah de l’équipe pour en savoir plus sur le concept. C’est parti ! 
Labels & normes du vin bio, on vous explique tout

Labels & normes du vin bio, on vous explique tout

Un autographe, une signature, un tampon, tout ça on connaît bien parce qu’on les croise au quotidien. En revanche, c'est plus difficile de savoir ce qui se cache derrière le logo d’un label. Chez Oé, tous nos vins sont bios, bons et engagés, mais alors qu’est-ce que ça veut dire ?

Articles en lien

Dégustation : les larmes et les jambes du vin

Dégustation : les larmes et les jambes du vin

Ses jambes sont très belles, fines et tombent bien.. rassurez-vous nous allons parler de vins Les jambes et les larmes viennent ensemble dans votre verre mais pas avec tous les vins. Ces deux termes désignent une chose identique : les traces laissées par le vin sur la paroie du verre.
Les bulles… Sous toutes leurs formes!

Les bulles… Sous toutes leurs formes!

Aujourd'hui, l'équipe Oé pimente votre soirée avec un topo sur les bulles dans le vin. Vin effervescent, champagne ou crémant, on vous explique tout !  Le vin pétillant gazéifié est obtenu par adjonction de gaz carbonique exogène dans une base de vin blanc. Il est généralement utilisé dans des cocktails ou en cuisine, car son intérêt gustatif est limité. L’effervescence est artificielle, ce qui ne permet pas le développement d’arômes propres à la prise de mousse par seconde fermentation.
Apprendre à bien déguster vos vins bio

Apprendre à bien déguster vos vins bio

Savoir déguster, ce n’est pas juste faire le malin le verre à la main, en récitant le contenu de la contre étiquette de la bouteille. C’est simplement quelques étapes, quelques gestes, qui vont nous permettre d’identifier et de comprendre le contenu de notre verre grâce à nos sens.
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique