Ce que vous devez savoir sur les vins vegan

 Vin vegan, vin nature, vin labellisé… Vous vous demandez comment ça fonctionne ? Pour vous expliquer de manière simple, on a posé des questions à nos vignerons histoire de mieux comprendre ce qu’est un vin vegan. Reprenons tout de A à Z !

 

Un vin vegan c’est quoi ?

À l’instar du régime vegan qui consiste à se nourrir de produits sans aucune substance animale, le vin vegan est composé à 100% de matière végétale. Mais si le premier est plutôt facile à imaginer (le régime), vous êtes nombreux à vous questionner sur le second (le vin). Quand on sait qu’un vin est produit à base de raisin, qui lui-même provient de la vigne, on se dit que sa composition ne peut être que végétale. Détrompez-vous ! Déjà parce que de nombreux vignerons filtrent leur vin avec ce que l’on appelle une "colle" (comme le blanc d’œuf, la colle de poisson, etc). Ensuite, certains labourent leurs vignes avec leurs chevaux. Et oui, aussi fou que cela puisse paraître, un vin ne peut pas être labellisé vegan si un cheval laboure les terres. 

 

La "colle", qu’est-ce que c’est ?

Les vignerons filtrent leurs vins avec une ‘‘colle’’ pour éliminer les particules et résidus de levure restés en suspension dans le vin. C’est ce qu’on appelle la "clarification". Pour faire le "collage" on peut utiliser du blanc d’œuf, de la colle de poisson, ou encore de la caséine (particule présente dans le lait). Tous ces ingrédients ont des origines animales et donc ne sont pas vegan. Et il est possible de s’en passer en utilisant des protéines végétales telles que le pois, le blé ou encore la pomme de terre. C’est à ce moment-là que toute la démarche du vin vegan fait son show !

Pour les vignerons les plus déterminés, la solution encore plus naturelle pour produire du vin vegan consiste à ne pas utiliser de colle du tout. Oui, c’est possible. Le vin produit aura juste un peu plus de dépôt que la normale.

 

Vegan et bio, il y a vraiment une différence ? 

Même si leurs démarches sont cohérentes, le vin vegan et le vin bio sont sensiblement différents. Si le cahier des charges de la production de vin bio interdit l’utilisation de produits tels que la gélatine ou l’albumine à base de sang animal, il autorise en revanche le blanc d’oeuf et la caséine. Un vin certifié "bio" (label AB) n’est donc pas toujours vegan et vice-versa. Lors de la filtration du vin, le vigneron utilise une colle végétale élaborée à base de protéines végétales ou n’en utilise pas du tout. Si le vin est filtré, il l’est avec des procédés tels que la filtration tangentielle - qui est un procédé de filtration du liquide et des particules par leur taille et avec les protéines végétales dont on vient de parler. C’est comme cela qu’on obtient un vin vegan. 

 

Comment reconnaître un vin vegan ?

La législation française est un peu "laxiste" pour les vins de France contrairement aux autres produits agro-alimentaires. En gros, si une étiquette de vin présente bien le nom du domaine, l’appellation, la mention "contient des sulfites" et "interdit aux femmes enceintes", etc. rien ne l’oblige à parler des composants du vin. Par conséquent, le nombre de vins labellisés vegan se compteraient presque sur les doigts d’une main alors que de nombreux vignerons respectent son cahier des charges et pourraient être certifiés. Chez Oé, les vins sont tous vegan !

 

Comment s’y retrouver dans tout ça ? On peut passer par les labels avec un cahier des charges précis comme Expertise Vegane Europe, Vegan Society ou V-Label, et/ou se fier à la parole du ou de la vigneron(ne). Il n’y a pour le moment aucune réglementation qui oblige à afficher les caractéristiques liées à la clarification (vous savez, le processus dont on vient de parler qui permet de filtrer les particules en suspension dans le vin) sur les étiquettes de vos bouteilles. Par contre, depuis 2012, les vins doivent mentionner la présence de lait ou d’œuf pour toutes les personnes sujettes aux allergies alimentaires. C’est déjà un premier pas ! 


Quelles sont les différences entre les vins vegan, biodynamiques et naturels ?

Choisir un vin vegan, c’est vouloir un vin qui ne contient aucun produits d’origine animale et qui n’a pas demandé d’intervention animale durant la viticulture. Les vins naturels et vins biodynamiques n’ont pas de restriction particulière dans leur cahier des charges concernant l’utilisation de produits d’origine animale ou la présence d’animaux dans les vignobles. Le vigneron peut donc utiliser de la bouse de corne pour fertiliser le sol, ou bien avoir des chevaux pour labourer le sol. Les labels vegan, en revanche, interdisent ces pratiques. Vous avez donc peu de chances de voir Numérobis crier à tue-tête “allez hu canabis hu” dans les vignes d’un domaine qui produit des vins vegan.

Pour produire des vins biodynamiques et des vins naturels, les vignerons pratiquent une viticulture biologique ainsi qu’une vinification biologique. Ça signifie qu’ils n’utilisent pas de pesticides chimiques (produits phytosanitaires chimiques) pour protéger les sols, pas d’OGM non plus et qu’ils se tournent vers des solutions plus saines et responsables

Pour en savoir plus sur les différences de nature entre ces vins, on a écrit un article complet sur le sujet


A la vinification également, le vigneron a une attention particulière pour que son vin soit le plus “pur” possible et retrouver la nature dès la première gorgée. Les labels pour les vins biodynamiques et les vins natures autorisent uniquement des additifs indigènes, en très petites quantités, comme par exemple le taux de souffres qui est très contrôlé. Les doses de sulfites des vins biodynamiques sont inférieures à celles des vins biologiques, et celles des vins nature sont encore plus basses. Certains vins nature sont même Sans Aucun Intrants Ni Sulfites Ajoutés (SAINS)

Si ça vous intéresse, on a écrit un article sur les vins sans sulfites


Les vins nature sont généralement très peu modifiés car le crédo c’est de respecter le vin tel qu’il est. On les qualifie souvent de vins vivants. Lors de la vinification beaucoup de vignerons évitent le collage, l’étape qui sert à clarifier le vin en utilisant une protéine que l’on peut retrouver dans le blanc d’oeuf, la colle de poisson, ou la caséine présente dans le lait. 

Les philosophies des vins naturels, vins biodynamiques et vins vegan sont différentes mais peuvent se croiser et vous pouvez donc trouver des vins nature et vins biodynamiques qui sont également vegan.

 

Déguster un vin vegan

Le vin vegan est là pour faire plaisir à tous. Petits (pas trop non plus) comme grands, vegan ou non, ce vin est avant tout une source de plaisir qui ne nécessite aucune intervention animale. 

Utiliser de la bentonite ou de la protéine végétale ne change pas le goût du vin. Vous pouvez pleinement apprécier la typicité d’un bon vin rouge et d’un bon vin blanc de vos régions viticoles préférées. 

Vous êtes partant pour vous faire plaisir en cuisinant des repas 100% vegan, du plat au vin ? Chez Oé, nos discussions du midi tournent souvent autour des accords mets et vins, parce qu’on adore se partager nos conseils de dégustation et d’assemblage. Notre merveilleuse recette du Bourguignon végétarien accompagné de sa bouteille de vin vegan est un régal gustatif. On aime bien se faire plaisir et sortir nos grands vins comme notre Châteauneuf-du-Pape, ou notre Crémant.

En parlant de dégustation et de collage du vin, laissez-nous vous raconter une anecdote. Vous connaissez les cannelés Bordelais ? Cette patisserie très gourmande utilise des jaunes d’oeufs, et une théorie dit que sa recette a été élaborée pour éviter le gaspillage des jaunes, engendré par l’utilisation des blancs d’oeufs pour le collage du vin. Nul ne sait s’il s’agit de la véritable raison de leur existence, en tout cas, ça nous donne l’eau à la bouche !


Pour tous les amoureux du vin bio, on vous propose d’en découvrir plus sur les vins des Côtes-de-Provence et les Champagnes 


La production des vins vegan et vins bio, en France 

Vous en conviendrez, on ne voit pas souvent sur une bouteille “collé à partir de blanc d’oeuf”, il est donc difficile de savoir si le vin est vegan ou non. Depuis quelques années, pour répondre à une demande croissante et surtout pour apporter plus de transparence aux bons vivants que nous sommes, consommateurs de vin vegan, les labels redoublent d’efforts.

Il y a aussi beaucoup de vins qui ne portent pas le label vegan et qui pourtant le sont. Pour vous aider à trouver le vin vegan qui vous fera craquer, vin-vegetalien.com a créé un annuaire des vins vegan. Pratique !

Nos régions viticole françaises font de leur mieux pour encourager les démarches positives et les vignerons s’engagent de plus en plus pour la biodiversité. Beaucoup de vignerons passent d’une viticulture conventionnelle à une viticulture biologique sans oublier la vinification bien sûr. La vente de vins bio a un franc succès et même la grande distribution s’y met !

Nous pouvons tirer notre chapeau au Sud de la France et en particulier à la région du Languedoc Roussillon. Connue pour ses paysages magnifiques et son centre médiéval à Montpellier, le Languedoc Roussillon est aussi la région qui compte le plus de vignobles bio, avec dans son rétroviseur le Bordelais et la Bourgogne. Le médoc n’a qu'à bien se tenir !

Le développement du vin bio profite au vin vegan car cela permet une plus grande connaissance des différentes méthodes de production du vin et de se tourner vers une consommation plus saine et responsable. Bientôt on l’espère, tous nos bons vins de France et vins du monde seront bio, biodynamiques, naturels et vegan.


Découvrez notre sélection de vins Oé, vegan & bio jusqu’à la mise en bouteille. Faites vous plaisir avec nos vins rouges, vins blancs et vins rosés

Derniers articles

Vin bio de garde : est-ce que ça existe ? 

Vin bio de garde : est-ce que ça existe ? 

Est-ce que les vignobles bio peuvent produire des vins de garde ? Très bonne question mon cher Watson. Pour débuter l...
Rencontre avec Paul du restaurant Ultimo sur la Presqu’Île lyonnaise

Rencontre avec Paul du restaurant Ultimo sur la Presqu’Île lyonnaise

Ultimo, c’est le resto à tester à Lyon, dans un lieu canon avec de la bonne food. Ils proposent notre Côtes-de-Bergerac et, avec l’équipe, on est fan du concept. On vous en parle davantage juste ici, à quelques jours de la réouverture des terrasses !
Préserver l’environnement et son vin c’est possible  !

Préserver l’environnement et son vin c’est possible  !

Dans cet article, on vous donnait nos tips pour constituer une bonne cave à vin bio. Épicuriens que vous êtes, vous a...

Articles en lien

4 raisons de ne pas acheter bio

4 raisons de ne pas acheter bio

Tendance pour certains, engagement pour d’autres, le bio est au centre de pas mal de sujets ces derniers temps. Et malgré tout ce qu’on entend, ce n’est parfois pas une mince affaire que de savoir si oui ou non il faut acheter bio. Aujourd’hui, on va vous donner 4 idées reçues (les mauvaises, bien sûr) et vous prouver leurs contraires. Oé les gars, vous ne croyiez tout de même pas qu’on allait se tirer une balle dans le pied ;-) 
Bio vs Conventionnel : mode ou prise de conscience ?

Bio vs Conventionnel : mode ou prise de conscience ?

Il est vrai qu’en Europe le consommateur parle davantage de vin bio et beaucoup moins de vin conventionnel. S’agit-il d’une mode ou d’une…
La biodynamie, un pas de plus sur l'agriculture biologique

La biodynamie, un pas de plus sur l'agriculture biologique

Un pas de plus que l'agriculture biologique, un poil encore plus engagé, la biodynamie est une méthode utilisée par les vignerons dans le plus grand respect de la terre.
Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique