L'équipe vous offre la livraison à partir de 6 bouteilles Oé !

Célébrons la biodiversité avec Malika Favre, artiste talentueuse et engagée

Waouh ! Malika Favre, vous la connaissez ? Pour ceux qui n’ont pas encore la joie de connaître les œuvres de Malika, on vous invite à faire un tour sur son profil instagram @malikafavre 😉  et on vous embarque tous avec nous lors de notre rencontre pour vous la faire découvrir. C’est parti !

Verbatim Malika Favre

 

Holà Malika ! Si tu devais te présenter en quelques mots, tu dirais quoi ?

"Je suis une artiste Française basée a Barcelone, la trentaine bien entamée, professionnelle de l’expatriation et du voyage depuis mes 20 ans et gouteuse de vin avérée. J’aime les formes, les couleurs et la beauté avec un grand B."

Malika Favre

Comment en es-tu arrivée là ?

"Avec beaucoup de travail, de persévérance et surtout de passion. Londres, où j’ai résidé pendant 16 ans, m’a aussi ouvert beaucoup de portes et permit de me lancer comme illustratrice indépendante. Mon parcours est un mélange de chance, d’instinct et d’opportunités saisies."

 

Depuis quand fais-tu ce que tu fais ?

"Depuis toujours en fait. Je dessine depuis l’enfance et mes amis et parents vous dirons qu’il ont toujours su que je me réaliserais dans une carrière artistique. Je me suis pourtant tournée vers les sciences au lycée puis en math sup mais j’ai très vite réalisé que ce monde n’était pas le mien et je suis entrée en école d’art à 19 ans. Après 4 ans d’études et 5 ans dans un studio de design graphique à Londres je me suis finalement lancée à mon compte comme illustratrice quand j’avais 28 ans. Cela fait maintenant 10 ans que je travaille en indépendante."

Verbatim Malika Favre 

 

On perçoit ton engagement à travers tes oeuvres. Tu peux nous en dire plus ?

"Pour être honnête, l’engagement est une facette de mon travail qui est apparut assez récemment et qui vient de quelque chose de très profond. Obtenir une réelle liberté créative en collaborant avec le New Yorker ou Montreux Jazz m’a permit d’exprimer des histoires plus personnelles et surtout de m’engager sur des thématiques qui me tiennent a coeur comme le féminisme. La liberté est le concept maître de ma vie - celle qui me permet de choisir comment vivre, qui aimer, avec qui travailler et quoi dessiner… Je pense que mon engagement vient de cette volonté de respecter le choix de l’autre et de célébrer les différences. C’est ce qu’on retrouve dans mes dessins et dans les histoires que je raconte."

 

Comment puises-tu tes idées ?

"C’est un grand mystère ; ) Je ne saurais pas te dire d’ou viennent les idées ou comment elles se forment mais une chose est sure : J’ai besoin de me socialiser, de rencontrer des gens, de voyager et de m’amuser surtout pour être creative. C’est un équilibre à trouver entre la vie personnelle et le travail."

 

Comment travailles-tu ? Avec quels outils ?

"Je travaille exclusivement en digital aujourd’hui. Avec une petite tablette A5 et mon iMac ou portable. J’aime l’idée d’être libre de mes mouvements et de pouvoir mettre le tout dans un sac pour aller travailler depuis Mexico ou Paris."

 

Quels sont tes sujets clés du moment ?

"J’ai eu de super projets récemment (dont certains sont encore en cours) : Un poster de la Mercè 2021 féminin et féministe, une série d’illustrations pour le livre “ENGAGÉES” de Charlotte Daubet qui traite, là aussi, de la femme et de sa place dans la société d’aujourd’hui et de demain, et enfin une collection extensive de couvertures de classiques de la littérature qui devrait sortir au printemps prochain. Sur un plan plus coquin, j’ai récemment illustré la couverture du prochain recueil érotique du poète Neo-Zelandais Michael Faudet , et pour finir, bien sûr, il y a cette très belle collaboration avec vous qui m’a permit de célébrer la Nature dans toute sa beauté au travers d’une étiquette."

 

Qu’est-ce qui t’inspire ?

"Les gens et leur histoires de vie, les voyages au bout du monde mais aussi au coin de rue, la nature dans sa perfection et son opulence." 

Verbatim Malika Favre

Optimiste VS pessimiste ?

"Optimiste, depuis et pour toujours."

Derniers articles

Mangeons bien, mangeons mieux, mangeons durable

Mangeons bien, mangeons mieux, mangeons durable

Aujuourd'hui, plus de 8 millions de Français survivent grâce à l’aide alimentaire et 20 % des foyers agricoles vivent sous le seuil de pauvreté (1 102 euros par mois en 2022). Sachant que l’étudiant moyen français a un budget qui oscille entre 635€ et 1000€ selon où il vit, il est difficile de comprendre comment un pays pour qui le “bien manger” est si important, peut laisser une si grande partie de la population en réelle difficulté alimentaire. Car oui, au-delà du budget que l’on peut allouer à ses courses, il y a le souci de ce que l’on peut acheter avec. Et d’où viennent ces produits que l’on peut s’offrir. 
Réchauffement climatique ou crise humanitaire

Réchauffement climatique ou crise humanitaire

On vous parle souvent de l’environnement et des engagements que l’on prend pour aider la biodiversité. Mais aujourd’hui, on souhaite mettre l’individu au centre du débat.
Les limites d’Oé

Les limites d’Oé

Chez Oé on aime pas pointer du doigt, vous le savez. Mais on fait une exception quand on parle de ce que l’on pourrait améliorer. Être une marque engagée ne veut pas dire que tout ce que l’on fait est parfait ou que l’on sait tout sur tout. Bien au contraire, c’est d’ailleurs une des particularités d’être une B Corp.
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique