L’appellation Costières de Nîmes

L’appellation Costières de Nîmes est la plus méridionale des vins de la Vallée du Rhône et 25% du vignoble est en agriculture biologique grâce aux projets comme la Charte Paysagère et Environnementale des Costières de Nîmes qui ont vu le jour depuis plus de 10 ans. De quoi nous réjouir avec l'équipe Oé !

Les cépages de l'appellation Costières de Nîmes

Née en 1989, elle se part des plus belles robes, blanches rosés et rouges. Les cépages dominants en rouge sont le Grenache, la Syrah, le Mourvèdre et le Cinsault. Ce dernier est particulièrement employé pour la production de vins rosés. Côté blanc, Grenache blanc, Roussanne, Marsanne, Clairette, Bourboulenc, Viognier, Macabeu, Vermentino sont autorisés. À noter aussi que 10% de raisins blancs sont autorisés dans les cuves de rouge, à l’instar du Viognier dans les Côtes-Rôties. Chaque cuvée doit comporter deux cépages pour prétendre à l’appellation. La plupart des vins et notamment les vins bio de toutes les régions de la France sont destinés à une consommation relativement rapide, dans les 2 à trois ans, rouges comme blancs.

Mais certains vignerons réfléchissent à des sélections parcellaires qui transcendent le terroir et accèdent ainsi aux cartes de grands restaurant. Ceci est possible grâce aux terroirs de l’appellation, beaucoup de gros galets roulés sur une structure minérale argilo-calcaire. Ces galets sont souvent assimilés aux célèbres Châteauneuf-du-Pape, mais sont pourtant bien présents dans l’ensemble de la Vallée méridionale du Rhône. Ces pierres brûlantes en pleine journée, emmagasinent de la chaleur pour la restituer pendant la nuit. 

Les vins sont indéniablement voués à accompagner une cuisine généreuse, des belles viandes pour les rouges, du bœuf à l’agneau, en passant par les gibiers et des légumes bien relevés et de saison en gratins, en tartes ou en soupe pour les végétariens. Les profils variés des blancs peuvent accompagner aussi bien les produits de la mer que des viandes blanches, des fromages de caractère ou un risotto aux asperges blanches.

 

L'appellation Costières de Nîmes en quelques chiffres : 

• 55% de vins rouges, 5% de blancs et 40% de rosés. 

• Le rendement annuel moyen des vins de l'appellation est de 57 hectolitres par hectare

• La superficie de production est de 3948 hectares

• La production totale est de presque 212 000 hectolitres

• 41% des vins de Costières de Nîmes sont exportés

 

Les vins rouges de l'appellation Costières de Nîmes

Les principaux cépages utilisés pour la production de vins rouges et rosé de l'appellation sont la Syrah, la Grenache et le Mourvèdre qui représentent à eux trois les 80% de l'encépagement. Et sur les 20% restants, ce sont le Carignan et le Cinsault. Une fois assemblés, les vins rouges donnent des vins avec beaucoup de caractère, des tannins très présents en bouche tout en gardant un peu de fraîcheur en finale. 

Un vin rouge de cette appellation peut se garder entre 2 et 5 ans et se carafe entre 1h à 2h avant le service. L'équipe Oé vous conseille de le conserver dans une cave entre 16 et 17°C. Vous pouvez le déguster avec des gratins de légumes grillés, des fromages de caractère ou un flanc d'asperges à l'estragon. Pour les amoureux de la viande, il se marie très bien avec un bon carpaccio de boeuf du boucher avec du pesto verde et du parmesan. 

 

Les vins blancs de l'appellation Costières de Nîmes

Les vins blancs de l'appellation Costières de Nîmes sont des vins tranquilles et qualifiés de vins blancs secs. Le vignoble se trouve dans la Vallée du Rhône méridionale dans le sud-est de la France. Le terroir de l'appellation Costières de Nîmes bénéficie d'un climat méditerranéen et fait grandir ses vignes sur des sols calcaires et argileux (argilo-calcaires), sur des marnes et des galets roulés. 

Les principaux cépages de l'appellation sont la Marsanne, le Grenache et la Roussanne. L'appellation Costières de Nîmes est une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) et une AOP (Apellation d'Origine Protégée). Les meilleurs millésimes des vins blancs de l'appellation Costières de Nîmes sont les années 1988 et 1998.

Pour servir un Costière de Nîmes blanc à la meilleure température, il faut que le vin bio soit entre 9 et 10°C et versé dans un verre à vin blanc. Pour les vieux vins blancs de l'appellation, vous pouvez servir entre 11 et 13°C. Si vous carafez vos vins une à deux heures avant dégustation - d'autant plus si ce sont des vins bios -, ces derniers auront le temps de bien s'ouvrir et de vous procurer des sensations de dégustation optimales.

En ce qui concerne la conservation du vin, vous pouvez les stocker dans une cave à vin entre 12 et 14°. Vos bouteilles de vin de Costières de Nîmes peuvent se conserver entre 3 et 15 ans. Dans la Vallée du Rhône, de nombreux vins blancs secs ont des potentiels de garde plus importants comme le Condrieu, le Châteauneuf-du-Pape, l'Hermitage blanc, le Château Grillet par exemple. 

Derniers articles

Oé, découvrez notre collaboration avec Maison Tchin-Tchin !

Oé, découvrez notre collaboration avec Maison Tchin-Tchin !

Cette collaboration nous tient vraiment à cœur car elle nous permet de vous faire découvrir une belle marque engagée, de vous proposer une expérience sensorielle, olfactive et visuelle, et de sonner le début des vendanges dans certains des vignobles de nos vignerons Oé. 
L'entretien du sol et de la vigne en viticulture biologique selon les saisons

L'entretien du sol et de la vigne en viticulture biologique selon les saisons

À en lire le titre, vous vous attendez à un article pas très sexy ? Et bien figurez-vous que l’entretien du sol peut être passionnant même sans être passionné d’agriculture ! 
La démarche EcoFarms : un pas de plus pour soutenir les vignerons Oé 

La démarche EcoFarms : un pas de plus pour soutenir les vignerons Oé 

Comme certains d’entre vous ont pu le voir, on a donné un coup de boost au Programme Oé pour la biodiversité grâce à deux partenaires de choix. Depuis plusieurs mois, on travaille avec EcoFarms et MiiMOSA pour accompagner les vignerons Oé à aller bien au-delà du bio.

Articles en lien

L’appellation AOC Alsace

L’appellation AOC Alsace

Il y a 3 appellations alsaciennes, L’AOC Alsace, l’AOC Alsace grand cru et l’AOC Crémant d’Alsace.
Le Jura, ou l’appellation qui grimpe en flèche

Le Jura, ou l’appellation qui grimpe en flèche

Le Jura est une région qui perpétue une tradition viticole et gastronomique riche et passionnante. Qui n’a jamais entendu parler de la…
IGP VAR, une appellation gorgée de soleil

IGP VAR, une appellation gorgée de soleil

Avant de parler de cette belle Indication Géographique Protégée du Var, il faut préciser que toutes les dénominations en Vin de Pays sont devenues en 2009 des IGP sous l’impulsion de la commission européenne, et ce pour protéger l’identité de terroir fréquemment menacée par la contrefaçon. 
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique