Le nez du vin & ses arômes en œnologie biologique

 « C’est un roc !… c’est un pic !… C'est un cap !

Que dis-je, c’est un cap ?… C’est une péninsule ! »


Cette réplique vous parle ? C’est Cyrano De Bergerac bien sûr, du même nom que notre fameux Côtes-de-Bergerac. En parlant de vin, parlons un peu du nez du vin


Le plaisir olfactif, un voyage les yeux fermés

L’odeur du parfum de votre maman, l’odeur du pain grillé qui vous chatouille les narines au réveil, l’odeur des marées salantes qui annoncent les vacances en famille… des odeurs il y en a des milliers, elles sont universelles et pourtant si personnelles. On adore !


L’odorat fait partie de nos cinq sens avec la vue, l'ouïe, le toucher et le goût. Très pratique pour capter des informations, c’est surtout une véritable source de plaisir. On a tous une odeur qui nous fait fondre comme neige au soleil...


La fonction olfactive est très utilisée en cuisine, tout comme la vue d’ailleurs. À tous les grands amateurs de Top Chef, vous avez sûrement remarqué que les plats sont d’abord jugés sur le dressage puis les chefs se donnent à coeur joie sentir l’assiette comme pour lire le résumé d’un livre. Il existe d’ailleurs des restaurants ou l’on mange les yeux fermé ou dans le noir pour pouvoir se concentrer essentiellement sur le goût et les odeurs. Vous avez peut être vous aussi à la maison fait des blind test en vous amusant, les yeux fermés, à reconnaître par le goût ou l’odorat, un met ou une boisson. Chez Oé on aime bien en faire de temps en temps. Si vous n’en faites pas, on vous le conseille, c’est très marrant et qui sait, vous deviendrez peut être un expert en oenologie


Pour mettre tout le monde d’accord et vous replonger dans vos souvenirs, parlons du loto des odeurs. Ce fameux jeu de société ou il faut se fier à son nez pour trouver ce qui se cache derrière chaque odeur. Ça a rythmé notre enfance et fait voyager nos sens.


Si on parle des odeurs aujourd’hui, c’est parce que le vin est un maître en la matière. La fameuse étape de la dégustation où l'on penche son nez au-dessus de son verre de vin avec curiosité et envie (et sans modération cette fois-ci).


Les arômes du vin, un dictionnaire d’odeurs


Il existe des liquides qui ont du goût et pourtant pas d’odeur. L’eau par exemple. Si on vous bande les yeux et que vous respirez un verre d’eau, vous direz sûrement que vous ne sentez rien. Par contre, l’eau a bien un goût et aussi étonnant que ça puisse paraître, il y en a même qui n’aiment pas l’eau.


Avec le vin pas de risque, les yeux bandés vous pouvez être sûr que vos narines seront titillées. Place au voyage, les arômes du vin sont nombreux. 


Il y a bon nombre de boissons qui sont uniques, leur goût et leur odeur ne changent pas. Il existe des milliers de sortes de vins. Entre les différents cépages, les différents terroirs, les différentes régions, les différents climats, les différentes méthodes de vinification et on en passe, vous ne cesserez d’être étonné par la diversité de ce breuvage au mille et unes surprises.


Revenons-en à nos moutons, et surtout à nos arômes. Un bon vin bio est constitué de raisins cultivés et vinifiés avec amour par son vigneron. Le raisin contient naturellement des arômes aussi variés que délicieux. En fonction du cépage, donc du type de raisin, les arômes changent. Si vous n’êtes pas familier avec la notion de cépage et que vous avez du mal à comprendre, c’est très simple, c’est comme si le raisin était le chien et le cépage la race de chien. Entre un chiwawa et un berger allemand, le gabarit, la puissance ou encore la vitesse sont différents. Bref, beaucoup de choses les séparent et pourtant ce sont tous les deux des chiens. Pour le raisin, c’est la même chose, entre un pinot noir, un cabernet-sauvignon, un chardonnay ou un merlot, les nuances à l’oeil nu se sentent véritablement une fois dans le verre.


Physiquement, les cépages peuvent se différencier par leur taille, par l'épaisseur de leur peau ou encore par leur couleur. Certains raisins sont plus adaptés à des conditions extrêmes, d’autres sont plus fragiles et nécessitent une attention particulière. Les cépages ont donc des zones géographiques favorites dans lesquelles elles peuvent exprimer parfaitement tout leur potentiel. Le merlot et le cabernet sauvignon ont fait de la région bordelaise leur terrain de prédilection, le pinot noir règne en maître sur la région de bourgogne, le riesling apprécie tout particulièrement l’alsace et le soleil de provence convient à merveille à l’Ugni blanc. Vous l’aurez compris, les cépages vous donnent de bonnes indications sur la région dans laquelle votre vin a été produit et il vous donne aussi des indices sur les arômes que vous pourrez sentir.

Chez Emmanuel, les vignes ont la chance de partager la terre avec les lavandes.

Et dans le verre comment ça se passe ? 


Les vignerons sont de vrais druides, ils maîtrisent parfaitement l’art de la vinification et connaissent sur le bout des doigts les propriétés des cépages qu’ils cultivent. Alors pour concocter la boisson parfaite, ils établissent un mélange de saveurs et de caractères pour vous proposer un vin à leur image


Les cépages et les terroirs sont les acteurs principaux des arômes fruités, floraux et végétaux du vin. On a plus l’habitude de parler de tisane au jasmin ou aux fruits rouges et pourtant, le malbec, cépage principal de l’AOC Cahors, respire la fraîcheur du jasmin et la myrtille. 


Le vin est un breuvage qui regorge de bonnes surprises, le nez de certains vins est si agréable qu’on ose à peine le déguster. Notre Corbières avec son nez de bonbon anglais laisse un souvenir très doux et délicat. Dégustez-le bien frais à l’apéro accompagné de légumes crus et d’une sauce mayonnaise ou d’un houmous maison, c’est un délice !


Corbières rosé Oé
Le Corbières

9,60 €



Le vigneron peut aussi compter sur son savoir-faire lors de la vinification pour faire évoluer les arômes du vin. Les arômes de fruits frais peuvent évoluer en arômes de fruits secs, cuits ou compotés par exemple.


Avez-vous déjà entendu parler des arômes tertiaires ?


Ce sont des arômes boisés, brûlés, empyreumatiques, qui apparaissent lors de l’élevage du vin, une étape qui se trouve entre la fermentation alcoolique et la mise en bouteille. Pour les vins jeunes, l’élevage dure peu de temps (1 à 2 mois) donc les arômes tertiaires sont peu développés et ce sont les arômes primaires et secondaires qui sont les plus présents. Les vins avec un vieillissement plus long (un an et plus), permettent l’évolution du vin, l’assouplissement des tanins et l’apparition des arômes tertiaires. Élever le vin dans des fûts en bois permet aussi d’apporter un côté boisé et de lui offrir une belle oxydation contrôlée pour qu’il ait une bonne maturité. Il n’y a qu’un pas entre un vin haut de gamme et un vin qui tourne au vinaigre. C’est le talent du vigneron qui parle pour faire des grands vins.


Faites plaisir à votre nez et à vos papilles en dégustant notre sélection de bons vins bios aux parfums aromatiques envoûtants. Découvrez nos vins blancs, nos vins rouges, nos rosés et nos pétillants, parfaits pour une bonne dégustation entre amis et en famille !


Liquid error (product-grid-item line 107): product form must be given a product

À partir de


Derniers articles

L'aérateur de vin connecté vient révolutionner votre dégustation

L'aérateur de vin connecté vient révolutionner votre dégustation

On vous parle souvent du bien car c’est notre Leitmotiv. Aujourd’hui on a décidé de vous parler du bon car ne l’oublions pas, l’un et l’autre se marient à merveille. On va donc vous parler de l’aérateur de vin, ça vous parle ?
Consigne des bouteilles : pourquoi réemployer nos contenants ?

Consigne des bouteilles : pourquoi réemployer nos contenants ?

La consigne en France a une sacré belle histoire. Certains d'entre vous l’ont déjà connue il y a une cinquantaine d’années dans les épiceries et magasins de proximité, et dans l’équipe Oé, on est un peu trop jeunes pour en avoir des souvenirs ou pour l’avoir tout simplement expérimentée. 
Bars à vin naturel : la nouvelle tendance des bars à vins

Bars à vin naturel : la nouvelle tendance des bars à vins

S’il y a bien un lieu qui met tout le monde d’accord, c’est le bar. Petit, grand, moderne, rétro, ambiance gastro ou bistros, dans un bar on se sent bien et il y en a pour tous les goûts. Aujourd’hui, on vous parle des bars à vins naturels, un concept qui plait de plus en plus.

Articles en lien

Vin bio, vin naturel & vin biodynamique : existe-t-il une différence ?

Vin bio, vin naturel & vin biodynamique : existe-t-il une différence ?

Vin bio, vin naturel & vin biodynamique : existe-t-il une différence ?“Am, stram, gram, pic et pic et colégram, am, stram, gram, pic !” C’est parfois plus facile de tirer au sort que de faire un choix, surtout si on a pas toutes les clés en main. Dans cet article, on vous propose de voir quelles sont les particularités de chacun pour qu’il n'y ait plus de hasard lors de vos prochaines dégustations.
Comment bien conserver son vin

Comment bien conserver son vin

Entre les conseils de garde pas toujours convaincants apposés sur la contre étiquette et ceux donnés par ce voisin plus ou moins connaisseur, il est souvent difficile de s’y retrouver en matière de conservation de vin ! Et pourtant, c’est un élément fondamental pour qu’il s’exprime au mieux lors de l’ouverture de la bouteille. 
Dégustation : les larmes et les jambes du vin

Dégustation : les larmes et les jambes du vin

Ses jambes sont très belles, fines et tombent bien.. rassurez-vous nous allons parler de vins Les jambes et les larmes viennent ensemble dans votre verre mais pas avec tous les vins. Ces deux termes désignent une chose identique : les traces laissées par le vin sur la paroie du verre.
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique