Oé fête les un an de la consigne


Oé, on a un anniversaire à fêter ! Et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de celui de la consigne. Il y a un an, on s'engageait dans une grande aventure. Celle de remettre la consigne au goût du jour partout en France. Après plusieurs mois et beaucoup de détermination, on est devenu la première marque de vin en France à remettre en place la consigne. Pour ça, on s’est appuyé sur plusieurs partenaires qui nous ont suivi dans notre initiative. Au départ, on était peu nombreux, et aujourd’hui, on a tissé de nombreux partenariats avec des partenaires locaux dans toute la France. Petit à petit, l’oiseau Oé fait le nid de la consigne et on fait le point avec vous sur les avancées réalisées depuis un an. 

 

Oé et la consigne

La consigne chez Oé 

Les bienfaits de la consigne 

Vous la connaissez tous et elle existe depuis très longtemps, abandonnée dans certaines villes de France et conservée notamment en Alsace, la consigne consiste à réemployer des bouteilles après leur utilisation. En relançant la consigne dans l’univers du vin à l’échelle de la France, notre but est de minimiser notre empreinte carbone et de miser sur l’économie circulaire en valorisant nos bouteilles. L’économie circulaire réemploie les ressources après utilisation au lieu de les jeter. Le réemploi du verre est moins énergivore que le recyclage des bouteilles en général qui est la plus répandue. Le recyclage du verre consiste à briser et refondre le verre dans des fours qui peuvent monter jusqu’à 1500 degrés et consomment beaucoup d’énergie. Pour réemployer du verre, nos partenaires consigne nettoient les bouteilles à l’eau chaude ce qui permet d’économiser 33% d’eau par rapport à une nouvelle bouteille fabriquée, réduire de 76% l'électricité utilisée et produire 79% de gaz à effet de serre en moins (Etude Deroche, 2009).

Si avec l’équipe Oé on a choisi de remettre la consigne au goût du jour dans le secteur du vin, c’est pour le bien de la planète. On cherche toujours plus de cohérence pour faire le bien par le bon, comme produire du bon vin bio respectueux de l’environnement, des vignes à la mise en bouteille. Avec la consigne, on promeut les circuits courts et l’économie locale. On crée des emplois non délocalisables, on réduit nos déchets de verres et on fait faire des économies aux consommateurs et aux collectivités locales. Le recyclage 

c’est 35 euros par an et par tonne de déchets pour les collectivités, et la consigne : presque rien ! Tant que les bouteilles sont réutilisées, les collectivités font des économies. Le client est gagnant lui aussi car il économise le prix du contenant et s’engage pour la planète. Tout le monde s’y retrouve. Génial, non ?

Le réemploi

Le principe de la consigne chez Oé 

Plusieurs acteurs entrent en compte dans le processus : vous (le consommateur), nous ou le commerçant chez qui vous achetez votre bouteille de vin bio consignée, notre partenaire de collecte ou notre distributeur, le centre de lavage et notre embouteilleur. 

Vous les avez déjà vus ? Les bouteilles consignées dans nos points de vente ont un petit macaron sur le bord de l’étiquette. Si ce n'est pas le cas, une affiche l’indique en magasin. 

Pour retrouver tous nos points de vente qui font la consigne, c’est ici !

Après l’achat, il vous reste plus qu’à déguster nos vins bio Oé, comme le bon Languedoc rouge par exemple. Vous ramenez votre bouteille consignée en magasin et le point de vente se charge de stocker les bouteilles jusqu'à que l’un de nos partenaires de collecte ou notre distributeur vienne les récupérer. Lorsque des volumes sont suffisamment importants, elles sont ensuite envoyées en centre de lavage chez un partenaire consigne. Notre but à travers ce fonctionnement est de couvrir tous nos territoires et de limiter les transports. 

Le Languedoc
Le Languedoc

9,60 €


En ce qui concerne le processus de lavage des bouteilles consignées, les bouteilles sont lavées à 73° pendant une vingtaine de minutes avec un mélange d’eau et de soude pour bien décoller les étiquettes. Elles sont ensuite soufflées et passées à la mireuse pour bien s’assurer qu’il ne reste pas d’eau et de colle. Vous les aviez remarqué ? Si nos bouteilles ont de jolis oiseaux découpés sur les côtés, c’est pour que l’étiquette se décolle mieux. Sympa l’anecdote, non ? 

Une fois lavées, les bouteilles de verre sont de nouveau prêtes à l’emploi et reviennent à notre embouteilleur à 40 km de Lyon ou sont laissées en région si elles trouvent des débouchés pour une nouvelle utilisation. On minimise les transports, d’où notre volonté d’encourager la réutilisation des bouteilles de vin en local, une fois lavée. Quand nos partenaires ne trouvent pas de débouchés en local, on les rachète jusqu'à deux fois plus cher qu’une bouteille neuve pour qu’elles reviennent chez notre embouteilleur près de Lyon. Vous voyez, le principe de la consigne repose sur beaucoup d’acteurs, chacun représente un maillon d’une chaîne tout aussi important les uns que les autres.

Vous voulez en savoir plus sur cette technique ? On vous en dit plus ici, la consigne des bouteilles aura bientôt plus de secrets pour vous !

 

La consigne depuis un an : où en sommes-nous ?

On travaille avec de nombreux partenaires pour développer la consigne dans toute la France. On s’est donc entouré de commerçants, partenaires consigne, distributeurs et centres de lavage dans différentes régions.

Les commerces qui font la consigne 

On a commencé par collaborer avec une trentaine d’épiceries, traiteurs et restaurants engagés à Lyon et on voulait étendre la consigne sur Paris. Un an plus tard, on a développé notre activité sur Lyon, dans la capitale et dans de nombreuses régions françaises. Aujourd’hui, plus de 1⁄3 de nos points de vente proposent la consigne. Une belle victoire, n’est ce pas ?

Les commerces qui font la consigne

Notre objectif ultime est double : que toutes nos bouteilles commercialisées soient consignées et que le verre de nos bouteilles soit issu du réemploi. Le chemin est long et tout comme Rome ne s’est pas construite en un jour, on continue à persévérer et travailler de jour en jour pour valoriser la consigne en France. Quand on regarde le chemin parcouru en un an, on est fier ! 

Nos partenaires de collecte et de lavage des bouteilles consignés

On s’est entourés de partenaires régionaux dans toute la France pour la collecte et le lavage de nos bouteilles de vins consignées. 

Depuis le lancement de la consigne, on travaille avec : 

Ma bouteille s'appelle revient

Dernièrement, ce sont Alpes Consigne dans la région d'Annecy et Haut la consigne pour les Hauts de France qui nous ont rejoint. Ma bouteille s’appelle revient, Uzaje et Bout’ à Bout’ disposent d’un centre de lavage interne, les autres partenaires amènent leurs bouteilles dans un centre de lavage avec qui ils collaborent. Ce processus est long à mettre en place, il faut attendre que nos bouteilles stockées soient suffisamment nombreuses pour être amenées au lavage. Et oui, chez Oé on limite au maximum nos déplacements et notre empreinte carbone. Notre projet prend de plus en plus son envol. Aujourd’hui, c’est plus de 2000 bouteilles qui ont été collectées et lavées par Rebooteille, notre partenaire lyonnais.

Toujours plus d’efforts pour la consigne

L’équipe met beaucoup de cœur à développer la consigne. On écoute les recommandations et les suggestions de nos partenaires pour améliorer notre concept. On utilise une bouteille plus lourde dans un format qui convient à tous les centres de lavage par rapport à un modèle standard. La raison derrière ce choix ? Les bouteilles plus lourdes sont aussi plus solides et résistent plus longtemps, parfois même jusqu’à 50 lavages. L’enjeu est bien d’utiliser des bouteilles qui pourront être réemployées plusieurs fois et être mutualisées selon les territoires avec d’autres producteurs. Chaque action est cohérente à 360°.

Depuis un an, on remarque que de plus en plus de personnes sont sensibles à la  consigne. Et ça nous met le cœur en joie ! Quand on a décidé de remettre la consigne au goût du jour, notre souhait était d’encourager les initiatives dans tous les autres domaines de l’alimentation, la faire redécouvrir aux consommateurs et inciter le plus grand nombre à choisir un mode de consommation éthique et responsable. Alors merci à vous qui nous lisez, clients et partenaires, vous qui nous suivez dans ce beau projet depuis maintenant plus d’un an. On compte sur vous pour parler de toutes les belles initiatives que vous voyez fleurir autour de vous, et de ne pas hésiter à nous écrire à hello@oeforgood.com pour nous conseiller des points de vente près de chez vous qui souhaiteraient proposer des vins bio consignés. 

Derniers articles

Bars à vin naturel : la nouvelle tendance des bars à vins

Bars à vin naturel : la nouvelle tendance des bars à vins

S’il y a bien un lieu qui met tout le monde d’accord, c’est le bar. Petit, grand, moderne, rétro, ambiance gastro ou bistros, dans un bar on se sent bien et il y en a pour tous les goûts. Aujourd’hui, on vous parle des bars à vins naturels, un concept qui plait de plus en plus.
Le rôle des haies dans les vignes

Le rôle des haies dans les vignes

Il y a quelques semaines, on vous parlait d’agroforesterie et des avantages de planter des arbres et des haies dans nos vignes. Et vu que chez Oé, on ne fait pas les choses à moitié, on avait envie de vous en dire un peu plus sur l’utilisation des haies en viticulture. C’est l’occasion de faire une véritable haie d’honneur, si on ose dire, à nos arbres et arbustes que l’on aime tant et qui nous aident tant !
Vins de niche : comment se portent les différents marchés ?

Vins de niche : comment se portent les différents marchés ?

Les vins biologiques, les vins biodynamiques et les vins naturels sont chaque jour un peu plus présents dans notre quotidien. On les qualifie de vins de niche et derrière ce drôle de nom, se cachent de bons vins bien bichonnés aux saveurs uniques. Suivez-nous, on vous montre tout ça !

Articles en lien

Vin et consigne : Oé relance la consigne sur les bouteilles de vin

Vin et consigne : Oé relance la consigne sur les bouteilles de vin

Un bon vin en consigne chez Oé, on signe ! Et vous, vous en pensez quoi ? On a eu de bons retours sur les bouteilles consignées par nos partenaires chez qui vous achetez vos vins Oé et on voulait vous dire merci ! 
Ma Bouteille s’appelle Reviens, acteur de la consigne en France

Ma Bouteille s’appelle Reviens, acteur de la consigne en France

La semaine dernière, le pôle com’ et marketing de Oé s’est rendu chez notre partenaire Ma Bouteille s’appelle Reviens pour en apprendre plus sur le lavage de nos bouteilles de vins que nous avons décidé de réemployer... 
La consigne et le réemploi des bouteilles en verre : pourquoi on doit tous s’y mettre !

La consigne et le réemploi des bouteilles en verre : pourquoi on doit tous s’y mettre !

Remettre en place la consigne ? Il faut le dire, on a dû braver quelques montagnes pour y arriver, mais ça en valait la peine quand on voit l’engouement que ce projet suscite auprès de vous, de notre communauté. Maintenant que nous sommes lancés, nous souhaitons vous en apprendre plus sur le sujet et vous sensibiliser à retrouver le réflexe d’une consommation plus durable. 
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique