Préserver l’environnement et son vin c’est possible  !

Dans cet article, on vous donnait nos tips pour constituer une bonne cave à vin bio. Épicuriens que vous êtes, vous avez suivi nos conseils à la lettre mais voilà que vous n’avez plus assez de place pour stocker vos bonnes bouteilles de vin bio. On vous propose de découvrir 4 solutions éco-friendly pour conserver vos bouteilles dans les meilleures conditions. C’est parti ! 

 

Le garde-vin : quand il vaut mieux un plus grand chez les autres qu’un petit chez soi

Vous connaissez les gardes-meuble ? Découvrez les gardes-vin : une solution pour tous ceux qui souhaitent faire vieillir leurs millésimes les plus précieux sans avoir une grande armoire de vieillissement ou une cave à vin enterrée.  

cave à vin

 

Ces spécialistes du stockage du vin offrent les meilleures garanties de conservation. Hygrométrie adéquate, température idéale, absence de lumière et de vibrations sans oublier la sécurité : ces caves d’un nouveau genre sont de véritables cocons pour vos bouteilles de Romanée-Conti, de Petrus et votre Châteauneuf-du-Pape



Principalement situés dans les grandes villes françaises et en particulier à Paris, ils s’appellent La Cave (Paris, Lyon), Les Crayères des Montquartiers (Issy-les-Moulineaux) ou iCave. Attention toutefois : tous ne proposent pas les mêmes niveaux de sécurité et les mêmes conditions de stockage. Pas de système de climatisation aux Crayères par exemple : cette ancienne carrière de craie et de culture de champignons de Paris offre naturellement des conditions de conservation optimales. Génial, non ? 

 

Des caves à vins écologiques récompensées au concours Lépine : ça existe ?

conservation vin

 

En France, c’est bien connu, on a pas de pétrole mais du vin et des idées ! Et comme on est plutôt chauvins, on ne boude pas notre plaisir de présenter une invention non seulement Made In France, mais surtout écologique et recyclable : Argicru. 

 

L’Argicru est un casier à bouteilles fabriqué à partir d’argile brut, façonné pendant 5 mois par l’entreprise Josse à Plancoët.  


Ce casier a des propriétés très surprenantes de conservation du vin testées et approuvées par le Pôle Cristal, un centre d’essai spécialisé dans la réfrigération et le génie climatique.


Vous vous dites sûrement “Mais comment un casier en argile peut-il préserver mon vin des chocs thermiques ?”. La réponse est dans l’argile : la nano-structure de l’argile change en fonction de la température ambiante.  Aussi quand la température ambiante monte, l’air qui se trouve dans l’argile s’évapore est refroidi à l'intérieur du casier. Et quand la température descend, c’est l’inverse qui se produit. L’hygrométrie est par conséquent naturellement et perpétuellement régulée. 


Ce système, modulable à l'infini, permet le stockage de plusieurs centaines de bouteilles. N’oubliez pas votre ami modération pour les déguster, il est toujours le bienvenu ! 


Les caves à vin refroidies par effet Peltier : une invention française

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, toutes les caves à vin ne sont pas néfastes pour l’environnement. Et oui, tous les réfrigérateurs et les caves à vin n’utilisent pas de compresseur et donc de fluides frigorigènes comme les hydrofluorocarbones (HFC) ou le CFC. Des gaz dont l’Union Européenne s’est engagée à réduire l’utilisation de l’ordre de 80% à l’horizon 2030 tout en privilégiant des alternatives plus vertes.


Parmi ces alternatives, il existe une technologie de refroidissement innovante, française, économique et écologique : le refroidissement par effet Peltier, également appelé “refroidissement thermoélectrique”


Cette technologie de refroidissement, qui équipe de plus en plus de petites caves à vin, utilise un principe découvert en 1834 par Jean-Charles Peltier, un ancien horloger devenu physicien sur le tard. Comme quoi, il n’y a pas d'âge pour suivre ses rêves !

L’effet Peltier ou effet thermoélectrique, se traduit par un déplacement d'énergie sous forme de chaleur induite par la présence d'un courant électrique.


Ainsi, les caves à vin disposant d’un module Peltier présentent de nombreux avantages par rapport aux caves équipées d’un compresseur : elles sont beaucoup plus silencieuses, moins énergivores et, naturellement, plus écologiques. Seule ombre au tableau : les modules Peltier ne permettent pas encore de refroidir les grandes armoires à vin.

 

Stocker ses bouteilles sous la mer : la nouvelle tendance

En juillet 2010, près de 170 bouteilles de champagne sont remontées d’une épave gisant au fond de la mer Baltique. À la grande surprise des quelques chanceux qui ont goûté à ces bouteilles rarissimes, dont des bouteilles de la maison Veuve Clicquot, ces vins étaient d’une qualité exceptionnelle : “ Ce qui nous a surpris, c'est qu'après 170 ans passés au fond de la mer Baltique à 50 mètres de profondeur par une température constante de 4 degrés, ces vins ont conservé les caractères intrinsèques des vins de Champagne en termes d'alcool, de sucres, d'arômes, d'acides organiques, de glycérol “ a déclaré Philippe Jeandet, de l'unité de recherche vignes et vins de Champagne de l'université de Reims. 


Des bouteilles qui dorlotent dans la mer, ça vous intrigue ? Découvrez ça en image !


Depuis, l’idée de faire vieillir des grands crus sous l’océan, dans des grottes ou dans le sable a germé dans la tête de nombreux oenophiles. Une des dernières expériences en date a été conduite dans le Sud de la France par l’école nationale des scaphandriers et la maison des vins de Bandol. Ces derniers ont plongé 120 bouteilles d’AOC Bandol tandis que leur 120 jumelles ont été stockées en cave afin de pouvoir être comparées et dégustées à l’aveugle. Vous y penserez la prochaine fois que vous sortez en masque et tuba dans les calanques près de Bandol ! 


Le verdict de Guillaume Tari, vigneron à Bandol : “les eaux profondes semblent être idéales pour le vieillissement des bouteilles et pour aller chercher une sorte d'immortalité. Bref, la plupart des expériences menées confirment toutes la même chose : les vins conservés dans ces conditions conservent leur jeunesse éternelle. Si vous souhaitez confier vos grands crus et tenter une expérience gustative hors du commun, sachez qu’il existe en France une société spécialisée dans ce concept. Basée à Brest, Amphoris, immergera vos vins à 60 mètres de profondeur dans une de ses caves sous-marine. Il ne vous restera plus qu’à choisir les bouteilles qui partiront en pension ainsi que la durée du stockage sous l’eau. 


Découvrez notre article sur la constitution de votre première cave à vin bio

Derniers articles

Qu’est ce que le “Vin Méthode Nature” ?

Qu’est ce que le “Vin Méthode Nature” ?

  Un vin nature ? Parce qu’un vin peut ne pas l’être ? C’est intrigant on en convient, et pourtant cette appellation ...
Oé aux Deauville Green Awards

Oé aux Deauville Green Awards

Oé, vous connaissez le Deauville Green Award ? Avec l’équipe, on a l’honneur d’être partenaire du Festival International du Film responsable ! Venez avec nous vous plonger dans l’univers de ce festival, c’est parti !
Rencontre avec l’équipe Delicorner, le partenaire du bonheur pour tous ! 

Rencontre avec l’équipe Delicorner, le partenaire du bonheur pour tous ! 

Connaissez-vous Delicorner ? La “pause gourmande” qui fait du bien. Chez Oé, on travaille avec l’équipe depuis plusieurs mois, et ils proposent les vins Oé !

Articles en lien

Vin bio de garde : est-ce que ça existe ? 

Vin bio de garde : est-ce que ça existe ? 

Est-ce que les vignobles bio peuvent produire des vins de garde ? Très bonne question mon cher Watson. Pour débuter l’enquête je vous propose que nous regardions ensemble c’est qu’est un vin de garde.
Comment bien conserver son vin

Comment bien conserver son vin

Entre les conseils de garde pas toujours convaincants apposés sur la contre étiquette et ceux donnés par ce voisin plus ou moins connaisseur, il est souvent difficile de s’y retrouver en matière de conservation de vin ! Et pourtant, c’est un élément fondamental pour qu’il s’exprime au mieux lors de l’ouverture de la bouteille. 
Conditionnement du vin bio : notre point sur les tendances (vrac, cubi, bib, bouteilles…)

Conditionnement du vin bio : notre point sur les tendances (vrac, cubi, bib, bouteilles…)

On rêverait tous d’avoir une fontaine à vin où il nous suffirait de déposer notre verre pour le voir se remplir au fur et à mesure avant de le déguster. Plutôt que de rêver, gardons les pieds sur terre en faisant le point sur les différentes méthodes de conditionnement du vin que l’on peut facilement trouver.
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique