L'équipe vous offre la livraison à partir de 6 bouteilles Oé !

Rencontre avec Denis, vigneron Oé en Côtes du Rhône

De son premier travail en Californie au Côtes du Rhône Oé, vous allez découvrir un homme passionné par ses vignes et qui en fait plus pour respecter au mieux notre environnement.

Quelle est ton histoire de vigneron ?

- "J’ai fait des études de technicien supérieur en viticulture oenologie puis je suis parti travailler en Californie, travailler dans les caves ; j’y ai rencontré ma femme ! De retour en France, j’ai travaillé avec mon frère dans son vignoble puis j’ai eu l’opportunité de récupérer les terres de mon Oncle, près de Visan".

 

Qu’est-ce qui te fait lever le matin ?

- "Je suis attiré par la passion de la terre et du terroir. Je suis au milieu de mes vignes, seul au milieu de ma propriété. On a de magnifiques paysages vallonnés, c’est rare qu’on ait de la brume, on voit le Mont Ventoux au loin. J’aime être dans mes vignes".

Pourquoi être en bio ?

- "Le bio c’est parce que je me suis aperçu que j’avais peu de pression de maladie (oïdium, mildiou) et quand tu lis les fiches techniques des produits de traitement, ça fait un peu peur. J’ai donc voulu passer en bio pour utiliser le moins possible ces produits. Ma réflexion a fait qu’au passage du conventionnel au bio, je suis passé de 50 à 35ha. Le plus difficile dans le travail en bio c’est le travail du sol, le désherbage entièrement mécanique. On passe beaucoup plus de temps dans les vignes, c’est aussi tout un changement de matériel à réaliser. Avec le recul, je sais très bien faire sans intrants et je suis bien en dessous des doses autorisées pour le cuivre et le soufre. Mais ça, c’est possible qu'en allant régulièrement dans tes vignes".

 

Ce vin, en 3 mots, c’est quoi ?

- "Je dirais gourmand dans la matière qu’il a, fin parce qu’il a un bel équilibre et terroir parce que le fait de travailler en bio nous permet de limiter l’impact extérieur et de refléter d’autant mieux le terroir."

Avec qui tu le bois ? A quel moment ? Avec quoi ?

- "Je le bois avec les amis, en apéritif, avec des viandes blanches ou une petite volaille."

Quelle relation as-tu avec tes vignes ?

- "Un bon vigneron connaît son terroir et chaque parcelle très précisément. On réagit différemment avec chacune d’elles, on passe du temps dans nos vignes."

Découvrez le Côtes du Rhône Oé fait avec amour avec Denis

Derniers articles

Mangeons bien, mangeons mieux, mangeons durable

Mangeons bien, mangeons mieux, mangeons durable

Aujuourd'hui, plus de 8 millions de Français survivent grâce à l’aide alimentaire et 20 % des foyers agricoles vivent sous le seuil de pauvreté (1 102 euros par mois en 2022). Sachant que l’étudiant moyen français a un budget qui oscille entre 635€ et 1000€ selon où il vit, il est difficile de comprendre comment un pays pour qui le “bien manger” est si important, peut laisser une si grande partie de la population en réelle difficulté alimentaire. Car oui, au-delà du budget que l’on peut allouer à ses courses, il y a le souci de ce que l’on peut acheter avec. Et d’où viennent ces produits que l’on peut s’offrir. 
Réchauffement climatique ou crise humanitaire

Réchauffement climatique ou crise humanitaire

On vous parle souvent de l’environnement et des engagements que l’on prend pour aider la biodiversité. Mais aujourd’hui, on souhaite mettre l’individu au centre du débat.
Les limites d’Oé

Les limites d’Oé

Chez Oé on aime pas pointer du doigt, vous le savez. Mais on fait une exception quand on parle de ce que l’on pourrait améliorer. Être une marque engagée ne veut pas dire que tout ce que l’on fait est parfait ou que l’on sait tout sur tout. Bien au contraire, c’est d’ailleurs une des particularités d’être une B Corp.

Articles en lien

5 générations de vignerons et un sommelier d’exception

5 générations de vignerons et un sommelier d’exception

En escapade dans les Côtes-du-Rhône, nous avons rencontré Bernard, vigneron depuis 19 ans au domaine familial...
Rencontre avec Fabien, vigneron Oé à Bollène

Rencontre avec Fabien, vigneron Oé à Bollène

Fabien, c’est le vigneron Oé avec qui nous produisons la cuvée du Vaucluse Principauté d’Orange que nous réservons à nos partenaires, restaurants et traiteurs. Situé à Bollène, nous l’avons rencontré pour échanger sur ses engagements et sur sa passion pour les vignes.
Rencontre avec Franck et Véronique Terral

Rencontre avec Franck et Véronique Terral

À 25 ans, ils décident d’acheter un domaine en agriculture biologique. Rencontre avec Franck et Véronique, deux vignerons Oé passionnés et engagés !
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique