Vendanges manuelles ou le choix de ne pas faire des vendanges mécaniques

Les vendanges manuelles ? Au 21ème siècle ? Ça doit être une blague… Eh bien non pas du tout. La machine ne peut pas remplacer l’Homme, elle n’a pas sa sensibilité, son savoir-faire et son toucher subtile. Beaucoup de vignerons font le choix des vendanges manuelles car au-delà d’être un bon moment, c’est beaucoup moins agressif pour la vigne. Venez avec nous, on vous explique tout.


Les vendanges, qu’est ce que c’est ?

Les vendanges, quand on y pense, c’est un drôle de mot. Non non, les vignerons ne troquent pas des anges au marché du coin (vend anges, merci Oé pour le jeu de mot), la vendange c’est le moment où les viticulteurs et leur équipe de saisonniers cueillent les raisins qui ont bien poussé tout l’été !


Eh oui, ce n’est pas tout de faire pousser des raisins et de les bichonner, il faut aussi les récolter. Vous avez peut être chez vous des arbres fruitiers, des plants de fruits, de légumes ou même d’herbes aromatiques, vous êtes d’accord avec nous, s’en occuper c’est génial, les voir grandir c’est gratifiant et les cueillir c’est le graal ! Si vous êtes des petits curieux, vous avez peut-être aussi suivi de prêt l’évolution de vos plantes et vous aurez remarqué que votre fruit ou votre légume prend forme petit à petit et qu’il mûrit avec le temps.

Comme on le dit souvent, chacun ses goûts, il y en a qui préfèrent les fruits très jeunes, à peine mûrs, qui sont très croquants, alors que d’autres les préfèrent mûrs lorsqu’ils sont plus moelleux. L’exemple le plus simple c’est la cerise. Vous avez sûrement déjà croisé des cerises rouges vif, presque roses, qui sont très fermes et des cerises très mûres, d’une couleur foncée, presque noires, avec une chaire très tendre, qui fond sous la bouche. Si les fruits ça ne vous parle pas trop, peut-être que l’exemple des pâtes sera plus universel. Vous connaissez le débat, plutôt al dente ou fondantes ? Un temps de cuisson différent vous donne une pâte à la texture différente, chacun sa préférence.


Bref, tout ça pour dire que pour les raisins, c’est la même chose. Le vigneron choisit le moment qui lui semble idéal pour récolter le raisin en fonction de la maturité qu’il recherche. On parle de vendanges tardives lorsqu’on récolte le raisin en surmaturation. À quoi ça sert ? Eh bien en surmaturation, une pourriture noble se forme sur le raisin, ce qui lui donne des arômes uniques. Les vendanges tardives sont de mise pour produire un bon vin de paille ! Ça ne vous dit rien ? On vous explique tout dans cet article.


La saison des vendanges a généralement lieu à la fin de l’été entre septembre et octobre. Enfin ça c’était surtout avant car au fil des années les vignerons ont tendance à avancer les vendanges. Maintenant, elles ont souvent lieu mi septembre et pour les vendanges les plus précoces, certaines ont même lieu fin août. En 2020, c’est du jamais vu, les conditions climatiques ont fortement accéléré la croissance des raisins et certains domaines ont commencé les récoltes mi août. C’est inédit, même pour des vendanges précoces.


Et après ? Eh bien vous connaissez la musique, une fois récolté, le raisin est apporté au chai pour passer sur la table de tri. Comme à la caisse d’un magasin ou dans un entrepôt de recyclage, on utilise un grand tapis roulant sur lequel défile les grappes de raisins pour que l’équipe puisse les trier (petits grains, gros grains, raisin plus ou moins mature…). Puis on passe à l’égrappage, où on sépare les baies des rafles. Le raisin est ensuite foulé (on extrait le jus des baies) et puis roulez jeunesse, on vinifie le jus pour produire un bon vin bio ! On le met enfin en bouteille pour régaler vos papilles. Miam ! 


Si la vinification du vin vous intéresse, on vous conseille de jeter un oeil à cet article

 

Les vendanges, comment ça se passe ?

L’avantage des vendanges c’est que contrairement à la cueillette aux champignons, nul besoin d’un chien truffier. Les vignerons connaissent par cœur leur domaine et savent se repérer dans les hectares de vignes à perte de vue.

 

Les vendanges manuelles, un retour aux origines

On a l’habitude d’entendre cette phrase “on n’est jamais mieux servi que par soi-même”, et ce qui est vrai c’est que rien ne vaut un travail bien fait à la main. Rien de nouveau sous le soleil, l’Homme a toujours su se débrouiller pour trouver sa nourriture et ce n’est pas une cueillette de raisins qui va nous effrayer. Dit comme ça, ça paraît simple, et si sur le principe ça l’est, la réalité est en revanche un peu plus compliquée que ça. Eh oui, entre cueillir trois pommes dans le jardin et devoir récolter des tonnes de raisins, il y a un monde.

Fx vendanges

 

Si les vendanges manuelles sont à la portée de tous, elles sont surtout très énergivores et demandent beaucoup de temps. C’est un travail physique minutieux qui nécessite de l’huile de coude et un dos bien solide. 


S’il y en a bien une qui adore les vendanges manuelles, c’est la vigne. Les mains de l’Homme sont bien plus douces (même si vous pensez avoir des grosses paluches) que les bras cueilleurs des vendangeuses, et les vignes aiment beaucoup être traitées avec délicatesse lors des vendanges à la main. Alors, à moins d’être Edward au main d'argents, vous avez tous les atouts pour être un bon vendangeur au toucher subtil ! 


Si vous voulez tout savoir de la différence entre les vins biologiques, les vins biodynamiques et les vins naturels, on vous propose de faire un tour sur cet article

 

Les vendanges mécaniques, un progrès industriel

L’artisanat c’est génial, chez Oé on adore et on supporte ça à fond mais parfois ça devient difficile notamment pour des vignerons qui ont des grandes exploitations viticoles


Vous voyez ce moment du lundi matin où votre boss vous pose une pile insurmontable de choses à faire ? On vous rassure chez Oé ce n’est pas le cas, on travaille dans la joie et la bonne humeur mais on a vu ça dans pleins de films. En tous cas c’est une impression que peut avoir un vigneron lorsqu’il doit vendanger des hectares et des hectares de vignes. Heureusement pour ça, le progrès technologique arrive à la rescousse et parfois un coup de pouce, ça ne se refuse pas. 


Si le vigneron opte pour une machine à vendanger, ce n’est pas de la paresse ou par inconscience écologique, c’est tout simplement parce que pour vous proposer des vins de qualité il doit s’assurer que la récolte du raisin se fait dans le bon tempo. Comme on disait un peu plus haut pour les vendanges précoces et les vendanges tardives, le timing de la cueillette est très important et les vendangeuses permettent un travail bien plus rapide, même si c’est plus agressif pour la vigne.


Un bon mélange entre le touché de l’Homme et l’efficacité de la machine, voilà le compromis idéal pour un domaine biologique bien entretenu !

 

Les vendanges manuelles, un travail de passionnés

“Eh oh, eh oh, on rentre du boulot…” 


Ça y est, vous y êtes ? Un air de Blanche-Neige et les Sept Nains dans la tête, une caisse de raisin bien remplie sous le bras droit et un sécateur dans la main gauche, vous êtes un vrai viticulteur après une belle journée de travail.


Eh oui, après une grosse journée dans les vignes, vous pouvez siffler et surtout souffler. Faire les vendanges est un travail très physique, qui demande de la concentration, de la patience et de la résistance mais c’est très gratifiant. Au fur et à mesure de la journée, en voyant vos sacs de raisin se remplir, vous ressemblez plus à Joyeux qu’à Grincheux, ça c’est sûr ! En travaillant dans les champs, vous pouvez ressembler à Atchoum de temps en temps (private joke pour les allergiques aux pollens) mais surtout le soir, vous entrez dans la peau de Dormeur. En tous cas, en faisant les vendanges, vous rencontrez une équipe formidable, et sous les conseils de Prof (le vigneron bien sûr), vous n’êtes plus Timide et encore moins Simplet. En travaillant au contact de la vigne, vous apprenez à comprendre la nature, vous découvrez le monde du vin au plus près et vous devenez un vrai pro de la viticulture !

blanche neige et les 7 nains

(Source, Vidéo-club Jean Vigo)

Bien joué, on a réussi à glisser les 7 nains dans le paragraphe, mais Blanche-Neige alors, elle est où ? Eh bien on vous rassure, la viticulture ce n’est pas qu’un métier d’homme, les femmes aussi ont leur place dans les vignes. Chez Oé en tous cas, il y a plus de superwoman que de superman dans l’équipe, et la vin n’a pas de secret pour elles.


Alors, vous êtes prêts à chanter à tue-tête “Oé, Oé, on vient de vendanger...” ! (avec l’air de Blanche-Neige bien sur) 


Chaque année on va voir nos vignerons pour participer aux vendanges de leurs vignobles avec eux. Revivez l’expérience à nos côtés grâce à cette vidéo (cliquez sur l’image). 

fx et thom vendanges


Faites vous plaisir en dégustant nos bons vins bios, vegan et sans pesticides qu’on produit main dans la main avec nos vignerons. Découvrez notre sélection de vins rouges, vins blancs et vins rosés de nos belles régions viticoles de France. Vous êtes plutôt vin de Provence, des Côtes-du-Rhône, du Languedoc Roussillon, de Bordeaux, du Vaucluse ou de Méditerranée ?

Derniers articles

Bars à vin naturel : la nouvelle tendance des bars à vins

Bars à vin naturel : la nouvelle tendance des bars à vins

S’il y a bien un lieu qui met tout le monde d’accord, c’est le bar. Petit, grand, moderne, rétro, ambiance gastro ou bistros, dans un bar on se sent bien et il y en a pour tous les goûts. Aujourd’hui, on vous parle des bars à vins naturels, un concept qui plait de plus en plus.
Le rôle des haies dans les vignes

Le rôle des haies dans les vignes

Il y a quelques semaines, on vous parlait d’agroforesterie et des avantages de planter des arbres et des haies dans nos vignes. Et vu que chez Oé, on ne fait pas les choses à moitié, on avait envie de vous en dire un peu plus sur l’utilisation des haies en viticulture. C’est l’occasion de faire une véritable haie d’honneur, si on ose dire, à nos arbres et arbustes que l’on aime tant et qui nous aident tant !
Vins de niche : comment se portent les différents marchés ?

Vins de niche : comment se portent les différents marchés ?

Les vins biologiques, les vins biodynamiques et les vins naturels sont chaque jour un peu plus présents dans notre quotidien. On les qualifie de vins de niche et derrière ce drôle de nom, se cachent de bons vins bien bichonnés aux saveurs uniques. Suivez-nous, on vous montre tout ça !

Articles en lien

Comment se préparent nos vignerons engagés aux vendanges ?

Comment se préparent nos vignerons engagés aux vendanges ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler des vendanges… Ici vous allez découvrir toute la préparation jusqu’à l’arrivée au pressoir.
Comment se passent les vendanges dans les domaines viticoles bio ?

Comment se passent les vendanges dans les domaines viticoles bio ?

Qu’on soit amateur de vin ou novice, on entend tous parler des vendanges dès la fin août. On connaît généralement tous quelqu’un qui a participé au moins une fois dans sa vie et les retours sont souvent très positifs. 
Les vignes et le chai en octobre dans les vignobles biologiques

Les vignes et le chai en octobre dans les vignobles biologiques

Si nous nous situons dans l’hémisphère nord, à cette période de l’année, il se passe un peu plus de choses dans le chai que dans la vigne…
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique