Les couleurs du vin rouge : toute la palette de robes

La robe d’un vin rouge est pleine de nuances. L’examiner en inclinant notre verre ouvre de belles discussions autour de sa couleur et des notes du vin. Savez-vous comment le vin obtient sa belle couleur ? Vous vous l’êtes toujours demandé, alors c’est parti, on éclaire votre lanterne sur le sujet. 

couleur de la robe du vin


Vinification : qu’est-ce qui donne la couleur au vin rouge

Après les vendanges, vient la vinification du vin. Au moment du pressurage des raisins, c’est la couleur de la peau du raisin, les tanins et le temps de macération du moût dans le jus qui vont définir la couleur et les arômes du vin. Les raisins blancs donnent du vin blanc (ou même du vin orange), et les raisins noirs ou rouges violets donnent majoritairement des vins rouges ou des rosés. 

Découvrez plus d’information sur le vin rouge, vin blanc, vin rosé

Le film pelliculaire qui se trouve sur la peau du raisin est rempli de pigments qui colorent le vin lorsque le jus macère. Ces pigments, on les appelle anthocyanes. Ils sont présents naturellement dans les feuilles de vigne et se dissoudent dans l’eau. Ce sont eux qui donnent la couleur au jus lorsque les peaux macèrent lors de la vinification. 


Cependant, il n’y a pas que la couleur du raisin qui joue sur sa robe. En effet, un raisin noir ou violet peut donner un vin blanc car sa chair est blanche. Et si les peaux, qui elles sont colorées, ne restent pas en contact avec le jus lors de la vinification, le vin sera blanc. C’est par exemple le cas de certains champagne “blancs de noirs”, ce qui signifie que le champagne est fait à partir de raisins noirs qui n’ont pas macérés dans leurs pellicules. 


Pour les vins blancs, la fermentation joue un rôle important sur la couleur du vin lorsqu’il sera dégusté. Pendant ce processus, le sucre se transforme en alcool grâce aux levures présentes sur la peau des raisins. Plus il y a de sucres (dans les raisins qui produisent les vins moelleux à liquoreux), plus le vin sera épais et couleur jaune or. À l’inverse, plus le vin est sec, plus sa robe sera jaune pâle. Les vins secs présentent une certaine acidité en bouche, de la fraîcheur et de la minéralité, notamment pour les vins d’Alsace.  


Pour le rosé, le moût macère dans le jus de raisin pendant quelques jours en fûts, barriques ou cuves. Au bout de quelques jours, on peut soutirer en bas de la cuve un rosé de saignée, qui est généralement très coloré ou un rosé de pressurage, méthode qui consiste à presser directement les raisins 2 ou 3h après le foulage. Le rosé de pressurage est rosé est léger et pâle. 



La palette des robes du vin rouge d’une appellation à l’autre

La robe d’un vin rouge peut aller de la couleur framboise à orange tuilé. Vous pouvez déguster un vin rouge avec une robe rouge violet, grenat, pourpre ou rubis. Cette teinte peut virer vers l’orange tuilé selon le vieillissement du vin. 


Framboise ou rouge violacé

Vin très jeune

1 à 2 ans

Grenat 

Vin jeune

3 à 5 ans

Rouge rubis

Vin à maturité 

8 à 15 ans

Orange tuilé

Vin vieux

Plus de 15 ans


Le type de cépage joue aussi sur la couleur et l’intensité de la robe du vin. Par exemple, un vin de Bourgogne à base du cépage Pinot Noir aura toujours une robe dans les tons pourpres et une aromatique tout en finesse avec des notes de cerise. Et un Côtes-du-Rhône en Syrah très fruité, a une robe très voluptueuse, opaque et une belle structure tannique comme le Cabernet, cépage principalement utilisé pour les crus de Bordeaux AOC.


Le climat dans lesquels les vignes évoluent joue aussi un rôle sur la robe du vin : le soleil, l’altitude, la température, l’inclinaison des différentes parcelles des vignobles, etc. Ce sont toutes ces caractéristiques qui vont donner au vin sa typicité. L’élevage et le vieillissement des vins impactent aussi sur la robe qui va évoluer au fil du temps. 

De la vigne à la cave, les vignerons chérissent leurs raisins pour en faire de délicieux nectars. Une fois les vins élevés, ils font pour certaines cuvées des assemblages de différents cépages, qui vont avoir une influence sur la couleur de la robe du vin. Une fois les assemblages faits et embouteillés, place à la dégustation dans vos caves préférées ! 

Pour résumer, la couleur du vin rouge est liée à trois facteurs : son ou ses cépages, le temps de macération des peaux de raisin dans le jus et l’âge du vin. Pour le vin blanc, sa couleur dépend de son ou ses cépages, de la fermentation et de son âge. Pour le rosé, la robe dépend de sa méthode de vinification : la saignée ou le pressurage, et des cépages utilisés. 


Avec l’équipe, on vous propose d’en savoir un peu plus sur ces régions et appellations en lisant nos articles sur les vins des différentes appellations suivantes : 


Vins bio Provence  

Vins bio Vaucluse

Vins bio Bordeaux 

Vins bio Languedoc

Vins bio Méditerranée 

Vins bio Côtes du Rhône
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Menu principal
Panier
Votre panier est vide.
Boutique