Quel vin pour un boeuf bourguignon ?

La Bourgogne est une région de la France, autrefois considérée comme un Etat. Elle a une superficie de 47784 km2  et avec une population de 2 820 940 habitants au 1er janvier 2016.
Le particularité de la région de Bourgogne est sans aucun doute ses élevages bovins et les vignobles de Bourgogne. Ces deux produits phares de la région portent également le nom de Bourguignon.
Ainsi, Bourguignon est un nom donné aux habitants ou alors quelque chose qui tire ses origines de Bourgogne.
La Bourgogne a su s’inspirer de ses deux produits phares afin de faire naître un plat local. Très intense en matière de goût, il a su se faire une réputation à travers la pureté de ses ingrédients locaux utilisés pour concocter ce plat.
Ces ingrédients uniques qui la constituent ne sauraient être reproduits hors de Bourgogne. Ce plat est empreint d’un raffinement qui ne laisse pas indifférent. Le bœuf bourguignon !

 

Le bœuf bourguignon

Le bœuf bourguignon est un des « mets vins » préparé à base de vin. La préparation du bœuf bourguignon se fait dans une cocotte. Les morceaux de viande prendront le temps de s’entremêler dans la sauce bourguignon.
Cette sauce à base de vin rouge a une composition aromatique très spéciale. Elle est constituée : d’ail, d’oignon, de lardons et de bouquet garni. Sa cuisson très lente se fait à feu doux. Tous ses ingrédients associés mijoteront afin de faire ressortir toute leur saveur.
La cuisson lente de ce plat joue un rôle important, car ça donne du temps à ses ingrédients placés dans la cocotte de s’entremêler pour laisser apparaître un goût unique exquis. La cuisson de ce plat spécial demande du temps. A feu doux, la coction de ce repas favorise le maintien et la conservation des vitamines et de la fraîcheur de ses ingrédients.
Elles s’imprègnent tout en douceur des saveurs du vin rouge. Cette touche de farine répartie sur de la viande vient se lier à la sauce pour donner au final cette sauce délicieuse au vin.

Après avoir pris ce délicat moment pour préparer cette sauce au vin, il faut penser à un accompagnement de qualité.  Pourquoi pas des pommes de terre cuites à la vapeur ? Ou alors faire une garniture de Bourgogne, elle est réalisée à base de champignon, de lardons et de petits oignons glacés.


Le vin rouge utilisé pour cette sauce est en général celui de Bourgogne. La réussite de ce plat dépend du choix du vin et de la viande. En principe, le vin utilisé pour la préparation est un vin banal. Au service, vous pourrez utiliser un vin chic et classe.

Découvrir ce vin de Bourgogne d'exception !


Si vous voulez vous faire plaisir, aller dans les lieux où vous retrouverez la pureté de ses ingrédients locaux afin de produire le même effet bourguignon. Ainsi, le bourguignon est servi à chaud tout comme un met de résistance.
La réussite du bœuf bourguignon repose essentiellement sur la qualité du bœuf et du vin rouge utilisé.

Les vins de Bourgogne

Les vins de Bourgogne sont des vins classés grand cru à cause de l’appellation d’origine contrôlée produite sur certaines parcelles de la région de Bourgogne, notamment les viticoles de la côte de Beaune et les viticoles de la côte de Nuits.
Ses sous-régions ont bénéficié d’un privilège naturel à cause de leur microclimat, de leur sol et de leur renommée très ancienne en termes de technique viticole qualitative. Ainsi, tous ses éléments naturels favorisent l’originalité du vin et la saveur de celui-ci.
Cette appellation de grand cru n’est pas donnée au hasard, il faut bien sûr la mériter en respectant les normes établies par l’AOC. Dans le cas contraire, ils se verront reléguer au rang de premier cru, d’appellation communale et  régionale.
Les grands crus sont entre autres : Ruchottes-Chambertin, Mazis-Chambertin, Clos-de-la-Roche, Clos-Saint-Denis, Château du Clos de Vougeot, Romanée-Saint-Vivant, La-Grande-Rue et La-Tâche…
Châteauneuf-du-Pape.

Découvrir ce délicieux Châteauneuf-du-Pape !


Dans les premières années de vignoble, les récoltes ne fournissent pas grand-chose à Châteauneuf. Dès 1325, la production s’accroit de plus en plus et favorisent ainsi un partage entre les habitants.
Clément VI épris d’affection pour ce grand cru aurait fait condamner un vigneron châteauneuvois. Ce vigneron était dans l’incapacité de lui fournir vingt-deux vins muscat.
Dans les années modernes, ce bon vin est dynamisé par les nobles et les commerçants bourgeois et son exportation s’étend sur les frontières de l’Europe. Les sensations gustatives du vignoble s’accroissent encore plus lorsqu’il est servi au château, à la cour de louis XIV.
Le Châteauneuf-du-Pape repose sur une colline et sa particularité se trouve au niveau de son sous-sol. Les sols de Châteauneuf-du-Pape se classent en plusieurs catégories. Les  gros galets qui recouvrent le sol, ceci leur permet de restituer la chaleur emmagasinée au courant de la journée, ensuite vient les terres graveleuses et le sol sablonneux.
Par contre il n’existe aucune différence au niveau des vins produits car tous offrent des millésimes tout à fait remarquables. Ce goût unique est favorisé par son sous-sol.
Un vignoble qui a su faire la différence avec ses treize cépages, s’est rendu célèbre grâce à ceux-ci.
La grenache intervient à 74% ensuite vient la syrah avec 10% et le mourvèdre qui joue un rôle de 6% dans la cuvée du Châteauneuf. Elle favorise l’intensité de la couleur. Elle présente une couleur plus soutenue et avec une gamme aromatique plus riche.

 

La vinification en rouge : le vin rouge

Les Côtes-du-Rhône font partie de l’appellation 45e parallèle. Ils produisent des vins qui assemblent plusieurs cépages. Ceci est possible grâce à des étés très chauds sinon arides et la présence du mistral et des vents excessifs qui jouent un rôle important dans la maturation des cépages.
Pour avoir un parfait équilibre, il serait idéal d’assembler plusieurs variétés afin d’équilibrer l’acidité, l’alcool et les tanins.


Le grenache noire représente la portion la plus importante et il est assemblé avec le mourvèdre et la syrah. Ces trois mélanges assurent un parfait accord qui truffe en vieillissant.
Les Châteauneuf-du-Pape ont une couleur rouge plus intense. Elle est inégalable, sa couleur se situe entre le pourpre et le grenat, embaumée d’arômes de fruits rouges et d’épices.
Les galets roulés permettent à ses vins d’avoir une très bonne odeur et une très bonne constitution, essentielle pour un bon vieillissement du vin rouge et ceci, pour le plus grand plaisir des inconditionnels.

 

Gastronomie

Le vin rouge exhibe à la dégustation un mélange de parfum de fruit rouge et d’épice qui progresse vers des arômes d’anis, de réglisse et de cuir. En bouche, elle s’impose par ses arômes naturels.


Dans les restaurants haut de gamme, ils sont servis avec des viandes rouges, les grillades d’agneau et des fromages intenses.
La commercialisation externe des vins de Châteauneuf s’étend vers la Suisse, l’Allemagne, la Belgique, l’Angleterre, l’Amérique du nord et les Pays-Bas.
La commercialisation interne : le Châteauneuf-du-Pape est très sollicité par de grands restaurants, ce sont des clients les plus importants des vins de Châteauneuf-du-Pape.
Il existe des maisons de vin qui permettent aux clients potentiels de découvrir toute la gamme des vins de Châteauneuf-du Pape. Aucun achat de vin n’est imposé après dégustation. Les vins sont servis dans des verres de qualité.