La robe des vins, une histoire de couleur de raisin ?

Observons, examinons, scrutons, toisons ensemble sa belle robe. Rien de plus agréable que d’incliner délicatement son verre de vin et admirer les nuances de sa robe. Comment le vin obtient sa couleur ? Partons découvrir les teintes du vin et sa création. En vélo Simone !

la robe des vins bio Oé

 

Une palette de couleurs infinie

La robe d’un vin rouge peut aller de la framboise au grenat. On peut déguster un vin rouge avec une robe rouge violacé, grenat ou rubis. Cette teinte peut virer vers le tuilé avec l’âge du vin.

Pour les blancs et les vins plus clairs comme le champagne, le mousseux ou le pétillant, la robe peut aller du jaune vert au roux. Un vin blanc peut prendre une couleur jaune paille, jaune vert, jaune doré, ambré clair ou brun. Les blancs secs et les vins sucrés ont tendance à avoir une robe plus ou moins pâle. À l’inverse, les vins moelleux ont une robe qui peut aller du jaune doré aux teintes plus ambrées.

‘‘Il n’y a donc pas que la couleur du raisin qui joue sur la robe.’’

D’où vient la teinte ? Les raisins blancs utilisés dans la production de vin, ne donnent que des vins avec des couleurs claires. Les raisins noirs donnent principalement des vins rouges et rosés, et peuvent aussi donner du vin blanc si la peau du raisin ne macère pas dans le jus lors de la vinification. Seule la peau à sa couleur (blanc ou rouge/violet) et la chair quant à elle est toujours blanche. On vous explique !

La vie en rosé

Le vin rosé ne s’obtient pas en mélangeant du vin rouge et du vin blanc. Il y a certains champagnes rosés qui s’obtiennent de ce processus, mais ceux-là, on les appelle les rosés d’assemblage.

La couleur du rosé s’obtient par le même processus de vinification que celui du vin rouge. Seulement, sa couleur reste plus claire, car le jus reste moins longtemps en contact avec les peaux de raisins. Pour le vin rouge, on laisse le jus avec la peau des raisins pendant 2 à 3 semaines tandis que pour le rosé, ce processus ne dure que 2–3 heures (ou jusqu’à 24 heures maximum). Le rosé peut avoir une robe très limpide voire rouge clair. Cette nuance s’explique par les techniques de vinification.

Le vin rosé ayant une robe très claire est sûrement passé par un pressurage direct qui consiste à presser directement les raisins noirs et à vinifier le jus comme un vin blanc. Ces techniques apportent une fraîcheur et une note de plus en plus aromatique au rosé en plus de cette couleur qui est plus claire. Certains sont vinifiés comme les vins rouges, autrement dit, la macération se fait en cuve : c’est ce qui fait la couleur plus intense au rosé.

Le mariage des éléments pour créer la teinte

Le cépage, la variété de raisin, est le principal paramètre qui donne la couleur du vin. Le Pinot Noir ou le Grenache, par exemple, sont des raisins noirs et leur peau apporte une intensité à la coloration.

Le climat se mêle aussi de la teinte : en général, si le vin est élevé dans un environnement frais, sa couleur sera plus claire. Il est à noter tout de même que cette règle n’est pas absolue. L’orientation par rapport au soleil et l’altitude influent aussi sur l’intensité.

La vinification donne la couleur au vin. Un vin à la robe rouge intense est certainement passé par un processus d’extraction plus fort.

L’élevage* et le vieillissement jouent aussi par exemple pour que les vins rouges à la robe pourpre évoluent vers un ton grenat, voire tuile avec l’âge. Si les grands vins élaborés avec soin et avec moins de produits chimiques vont vers une couleur plus foncée avec le temps, ce n’est pas le cas des vins industriels. Et oui ! Certains produits chimiques font perdre du pigment.

*L’élevage du vin est une étape essentielle dans son élaboration. Elle se situe entre la fin de la fermentation alcoolique et/ou malolactique et la mise en bouteille.

Des raisins rouges pour du vin blanc ?

Cette affirmation peut vous sembler paradoxale, mais on peut faire du blanc avec des raisins rouges. Pour avoir ce résultat, les vignerons s’appliquent pour éviter de macérer les peaux avec le jus. C’est la technique utilisée pour avoir du champagne avec des cépages rouges comme le Pinot Noir, le Pinot Meunier.

Avec les raisins blancs, il est aussi possible d’avoir une boisson ayant une robe plus orangée. Pour ceci, les vignerons ont recours à la macération pelliculaire (pellicule du raisin) prolongée qui consiste à laisser les moûts de raisin blancs lors de la macération avec les peaux à une durée plus importante. Pour avoir plus de colorations avec le vin blanc, vous pouvez tenter l’expérience en le laissant vieillir quelques décennies. Vous n’aurez pas une coloration rouge intense, mais la robe jaune vert peut virer à l’orange.

La couleur du vin est tout à fait naturelle et fait l’unicité de chaque vin. Si vous avez des questions sur la vinification et sur le vin en général, écrivez-nous à hello@oeforgood.com :-) 

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Menu principal
Panier
Votre panier est vide.
Boutique