Les femmes et le vin bio : quelle place pour les vigneronnes, viticultrices & les sommelières ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il existe encore dans beaucoup de pays du monde, des métiers qui sont interdits aux femmes. Oui oui, en 2021, à l’ère où l'on peut se parler en instantané d’un bout à l’autre de la planète, où l'on se prépare à poser un pied sur mars ou l’on peut rendre la vue à un aveugle, certains pays exigent aux femmes l’accord de leur mari pour travailler. Chez nous heureusement, les femmes n’attendent pas le feu vert de monsieur pour choisir le métier de leur rêve. Et ça tombe bien car les vignes ont besoin de tout le monde pour être entretenues !


Les viticultrices, mères des vignobles

Depuis tout petit, la nature nous fascine et nous émerveille. Il suffit de regarder les enfants jouer dans les jardins et les parcs et de voir leurs grands yeux ébahis devant une pomme de pin, une feuille hélicoptère ou une branche de bambou pour comprendre notre connexion évidente avec la faune et la flore.


Entre s’occuper de sa plante grasse à la maison et de gérer des hectares de vignes, la dose de travail est bien différente. Chez Oé, on aime beaucoup les plantes, on en a mis quelques-unes pour décorer nos locaux. Elles nous apportent joie et bonheur, et on les chérit, un peu comme si on était en compagnonnage avec elles finalement ! C’est Sonia qui en prend soin, et le peu de plantes qu’on a lui demandent déjà du temps. Imaginez les viticultrices et les viticulteurs qui doivent s’occuper de leurs étendues de vignes à perte de vue


Travailler dans les vignes est un métier de passion, qui allie rigueur, organisation, savoir-faire et amour. Pour les femmes, ça n’a pas toujours été évident de se faire une place dans un univers assez macho, et qui plus est, demande une certaine condition physique. Il y a quelques années, Hubert Bonisseur de la Batte dans OSS aurait dit à une femme voulant devenir viticultrice : “On en reparlera quand il faudra porter quelque chose de lourd.” Aujourd’hui, Marie-Paule lui aurait probablement proposé d’en reparler autour d’un verre de son Languedoc rouge pour lui prouver qu’il ne suffit pas d’avoir de gros bras pour faire un bon vin en agriculture biologique.


Le Languedoc rouge - vin bio et engagé
Le Languedoc

9,60 €




Les vigneronnes, des patronnes du vin

Vinifier du raisin est une vraie science et même si la recette est connue de tous, à chacun son secret. Les différentes étapes sont complexes, nécessitent une véritable expertise et demandent une vraie rigueur. De plus en plus de vigneronnes comme Manon Deville, jeune femme de 24 ans prête à enfiler les gants de directrice technique du domaine pour prouver au monde que les choses doivent changer au  Château de la Rivière, un prestigieux domaine viticole à Fronsac.  


Vous pensez que ce n’est pas révolutionnaire ? Eh bien, sachez qu’il y a moins de vingt ans, la cuverie de la très reconnue Romanée-Conti, affichait à l’entrée “interdit aux femmes”. La légende dit que les femmes faisaient tourner le vin, mais on sait bien que dans le fond, c’est surtout la tête des hommes qu’elles font tourner !


L’une des pionnières en la matière, c’est Francine Grill, une ancienne pilote de ligne et véritable battante dans l’âme. Connue et reconnue dans le Languedoc pour avoir redoré le blason de cette merveilleuse région viticole, elle a proposé pour la première fois en 1978, la mise en bouteille de ce bon vin qui était alors proposé en vrac. Sa fille Diane, a été élue vigneronne de l’année par le guide Hachette des vins 2021. Comme on dit, les chiens ne font pas de chats !


Parmi les championnes de la vigne, laissez nous aussi vous parler de Dominique Hauvette qui a été élue en 2020, vigneronne de l’année par la Revue des Vin de France. Du haut de ses 70 ans, oui, vous avez bien lu, Dominique cultive aussi bien son corps et son esprit que ses vignes. Cette septuagénaire, ancienne passionnée de ski, a quitté l’air frais de la montagne pour embrasser le sol Provençal et cultiver de beaux pieds de Cinsault.

 

Les femmes savent aussi bien cultiver et vinifier que les hommes, le tout, c’est d’aimer ce qui se trouve dans le verre. D’ailleurs, notre vigneron Franck ne veut personne d’autre que sa femme pour assembler les délicieux Bordeaux rouge, qui selon lui, sont sensationnels dès que sa femme y a mis sa touche !

 

Les vignerons et les vigneronnes, comme tout bon cuisinier, font des vins qui leur ressemblent. Ils élaborent des recettes qui expriment leur personnalité, transmettent leurs émotions et reflètent le fruit de leur travail. On dit des vins élaborés par les femmes qu’ils sont plus subtiles, plus ronds en bouche avec une touche de fraîcheur. Ces vins sont très appréciés et aujourd’hui le travail des femmes dans cet univers trouve tout son sens. La filière se féminise de jour en jour et aujourd’hui, les productrices de vins représentent près d’un tiers des exploitants viticoles. Feu Gisèle Halimi aurait bien trinqué à ça !

 

Sommelières et oenologues, expertes dans l’âme

Sommelier et oenologue, connaissez-vous bien ces deux merveilleux métiers ? Quand on parle de job de rêve, on peut penser à ça. Vous avez sûrement déjà vu passer sur votre mur facebook des annonces de goûteurs de pizza, de testeur de lit et on en passe. Et bien les métiers d'œnologue et de sommelier sont moins loufoques et tout aussi séduisants.


L’oenologue

L’étymologie du mot oenologue veut dire “celui qui a la science du vin”, avouez, ça en jette. Pour acquérir une telle expertise, la recette magique, c’est du travail et de la passion. Pour être diplômé d’oenologie, il faut suivre un cursus de 5 ans durant lequel on vous dit “tout, tout, tout vous saurez tout sur la vini !”. L’oenologue a beaucoup de cordes à son arc car elle a des connaissances à la fois juridiques, techniques et scientifiques, elle est dans les vignes, dans les caves, en dégustation, sur les stands, au chai. Vous l’avez compris, elle est partout et on ne peut pas s’en passer. 

 

Les oenologues conseillent les vignerons tout au long de l’année sur le choix des cépages, les assemblages et surveillent aussi les étapes de la vinification. C’est en partie grâce à eux que l’on peut déguster un peu partout en France du bon vin bio. Chez Oé, on remercie chaque jour Valérie, notre oenologue, l’une des plus anciennes de l’équipe (même en âge du haut de ses 50 ans) qui nous fait toujours partager son joli sourire, son amour inconditionné pour le vin et ses anecdotes rocambolesques. Vous pouvez la voir sur nos réseaux sociaux, notamment sur plusieurs vidéos Instagram. Si vous voulez qu’elle vous en dise un peu plus chaque jour sur nos réseaux, n’hésitez pas à nous le dire (sur instagram ou à hello@oeforgood.com). 


La sommelière

La sommelière est une encyclopédie du vin, vous lui donnez le nom d’une bouteille et elle vous raconte son histoire. On s’est déjà tous amusé à servir le vin en présentant la bouteille, et on s’est surtout rendu compte que c’était un exercice difficile. Pour connaître le millésime, les cépages, le terroir, les appellations, l’histoire du domaine et les arômes que contiennent le vin, il faut être bien préparé. Retenir ses tables de multiplication c’est déjà un calvaire, alors imaginez toutes les informations qu’une sommelière doit retenir, il faut une mémoire en béton !


La deuxième casquette de la sommelière c’est d’être la nounou du vin. Elle s’en occupe du début à la fin, en passant de l’achat jusqu’au service. Elle n’a pas de couche à changer, ni d’enfant à nourrir mais les bouteilles de vin sont presque aussi exigeantes. La sommelière s’occupe de la réception des bouteilles, du rangement de la cave, elle a un œil attentif sur la conservation du vin et tient à la lettre son livre de cave. Comme un surveillant dans un internat, pas une bouteille ne rentre ni ne sort sans qu’elle le sache.


Le service est un art. En plus de la présentation des bouteilles, le choix des verres fait partie de l’expertise des sommelières. Chez Oé, on connaît les bases et on sait que notre crémant d’Alsace apprécie particulièrement être servi dans une flûte. La sommelière va plus loin dans la démarche et connaît les différentes subtilités de toutes les formes, de l’épaisseur et de la matière du verre à utiliser. Reine de l’assortiment et gourmande dans les idées, la sommelière propose les meilleurs accords mets et vins, pour régaler les papilles des clients.


En 2018, en plus de notre belle victoire en coupe du monde, il y a une personne qui a fait parler d’elle. Pascaline Lepeltier, a réussi le grand chelem en étant élue Meilleur Ouvrier de France en Sommellerie, puis Meilleur Sommelier de France. Ça fait d’elle la première femme lauréate de ce concours. Chapeau bas ! 


On peut vous conseiller quelques accord mets/vins qu’on adore :



Les femmes sont engagées 

L’esprit de convivialité et de sociabilité des femmes est une belle qualité que tout le monde envie. Dans l’univers du vin où il est parfois difficile de se faire une place, l’union fait la force. Plusieurs associations comme Les Vinifilles, Le Cercle des femmes du vin ou les Women Do Wine rassemblent des femmes animées par le vin et par des valeurs communes.


(Source. LBV Selection)

Les femmes sont également très engagées pour la planète ce qui fait du bien au secteur. Un peu partout en France, vous pouvez donc trouver des exploitations viticoles qui vous proposent des bons vins biologiques, vins naturels et vins biodynamiques

 

Chez nous aussi les femmes s’engagent. Par exemple, Sonia s’occupe de la logistique et elle travaille tous les jours pour que nous produisions le moins de déchets possible. C’est grâce à elle que nous avons des coffrets responsables et hyper sympa, on a beaucoup de retour positifs alors merci beaucoup ! 


Si le rapport des femmes et de la vigne vous passionne, on vous conseille le super livre de Jean-Louis Escudier : “Les femmes et la vigne : une histoire économique et sociale 1850-2010”.


Découvrez nos vins bios produits avec amour, contenant moins de soufre et sans pesticides chimiques dans nos belles régions viticoles de France. Faites vous plaisir avec nos vins rouges, vins blancs et vins rosés comme le Côtes-du-Rhône, le Languedoc, le Bordeaux, le Vaucluse et le Méditerranée.

Derniers articles

Préserver l’environnement et son vin c’est possible  !

Préserver l’environnement et son vin c’est possible  !

Dans cet article, on vous donnait nos tips pour constituer une bonne cave à vin bio. Épicuriens que vous êtes, vous a...
Recette tarte aux asperges vertes par notre traiteur partenaire C Nos Oignons

Recette tarte aux asperges vertes par notre traiteur partenaire C Nos Oignons

À la rencontre de l’équipe C Nos Oignons, l’un de nos partenaires traiteur, nous avons choisi de vous proposer une délicieuse recette de tarte aux asperges à marier un bon rosé Oé de votre choix. 
Comment se passent les vendanges dans les domaines viticoles bio ?

Comment se passent les vendanges dans les domaines viticoles bio ?

Qu’on soit amateur de vin ou novice, on entend tous parler des vendanges dès la fin août. On connaît généralement tous quelqu’un qui a participé au moins une fois dans sa vie et les retours sont souvent très positifs. 
Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique