Murs de pierres sèches et pierriers : un abris pour la biodiversité

Oé, aujourd'hui on vous fait un petit topo sur les murs de pierres dans les vignobles. Globalement, ils servent de ressources pour le développement de la biodiversité. On vous explique tout ça ;-) 


Les rôles des murs de pierre et pierriers dans les vignes et en agriculture 

Les murs de pierres sèches permettent de consolider les terrains en pente, d’éviter les glissements de terre et protéger de l’érosion autour du vignoble. Ils sont construits en empilement des pierres et cailloux, de tailles différentes sans utiliser de matière pour les fixer ni de ciment. 

Ils sont aussi utiles pour les insectes et les animaux qui font leurs nids dedans. Les murets abritent la biodiversité, servent de gîtes, de refuges et de lieux de reproduction pour nos amis les animaux. On retrouve une colonisation faite par les plantes mais aussi le développement d’une microfaune, constituée de petits invertébrés. Et des mammifères comme le hérisson, leurs prédateurs, les lézards, etc. Dans les fissures et cavités, les fourmis, abeilles sauvages et araignées pointent le bout de leur nez ! Certains de ces insectes se cachent aussi dans les arbres isolés (Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article sur les arbres isolés). Enfin, les murs de pierres sèches et les pierriers abritent des auxiliaires de culture


Construire et entretenir les murs de pierres et pierriers 

Pour créer un mur de pierres sèches, pas besoin de ciment, il suffit d’empiler les pierres, leur poids leur permet de rester stable et en place. Il est important de préparer en amont les fondations du murs de pierres, en mettant un substrat minéral (en gros, c’est un élément sur lequel un végétal puise les minéraux dont il a besoin) pour éviter la colonisation du muret par la végétation. Les pierriers sont construits sur le même principe que les murs de pierres, avec un empilement de pierre sur une hauteur comprise entre soixante centimètres et un mètre. La présence de substrats tels que sable, graviers, gros blocs de pierres permet d’obtenir diverses vitesses de réchauffement et de niches favorables à la faune. 

Que pensez-vous des murs de pierres aux alentours des vignes ? Les avez-vous déjà observés lors de balades chez vos vignerons préférés ? Avez-vous des retours d’expérience à nous donner ? 

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Menu principal
Panier
Votre panier est vide.
Boutique