The Oé team offers delivery from 6 bottles ordered!

Le plan de sobriété gouvernement Macron

Après l’été vient l’hiver. Logique vous me direz. Comme vous le savez, on a eu un été (très) chaud, et pour aller dans l’autre extrême on va surement avoir un hiver assez froid. Le seul petit hic c’est qu’en termes d'énergie, on n'est pas au top ! D’un côté, il y a un (touuut) petit problème avec la Russie qui nous donne pas mal de gaz. Et cette énergie qu’on consomme en hiver ne fait vraiment pas du bien à notre planète. 

Du coup, ça nous pose quelques questions. Est ce qu’on va pouvoir passer l’hiver sans grandes coupures en énergie ? Comment limiter la hausse des prix ? Quelles sont les choses à éviter pour un futur plus durable ? 


Chauffer, mais à quel prix ? 


On le sait, enfin on l’a surtout vu, en un an les prix du gaz ont été multipliés par 5 ou 6 et ceux de l'électricité ont atteint des niveaux records. La cause : notre très grande dépendance au gaz russe. Sur cet aspect, l’Union Européenne planche dur et est passée de 50% à 9% de gaz provenant de Russie. Well done ! Mais qui dit gaz provenant de l’UE, dit réouverture de centrales à charbon et ouverture de nouveaux terminaux gaziers. Et ça, on est un peu moins fans. 

 

Faire un effort et porter des doudounes

La célèbre doudoune qu’Elisabeth Borne, notre première ministre, porte à Matignon, ne serait jamais devenue autant convoitée sans l’appel de l’Etat à faire un “effort collectif".
Mais qu’entend le gouvernement par là ? Le 6 octobre dernier, le plan de sobriété énergétique destiné à préparer un hiver difficile a été dévoilé. Ce dernier nous donne quelques mesures pour nous permettre de passer un hiver sans grandes coupures, et par la même occasion épargner un peu l'écosystème.

Chauffe qui peut !

Le gouvernement travaille sur plusieurs leviers pour l’hiver dans de bonnes conditions. Le premier levier est le stockage de gaz. Bon, chacun pense ce qu’il veut à ce sujet. Mais le deuxième levier abordé par le gouvernement est … La sobriété ! Et bah c’était pas trop tôt.

Notre président assure que la France pourrait réussir à économiser 10% de sa consommation d’énergie si tout le monde y met du sien. Il s’est même transformé en grand philosophe en assurant que :  “La meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas”. N’est-ce pas Aristote ? Bien que cette phrase ait été prononcée à cause de la peur de ne plus avoir de gaz ou d'électricité (on dit merci la Russie), le but est le même que ce pourquoi nous nous engageons : consommer moins, consommer responsable. 

Alors un petit conseil qui nous est donné est de ne pas chauffer nos belles demeures à plus de 19 degrés. Si vous avez froid, faites comme Elisabeth, sortez votre doudoune ! 

Pour ce qui est des entreprises, restaurants, hôtels, boutiques… la température sera également réduite à 19 degrés voire 17 degrés en cas de tension sur le réseau électrique. Alors à l'heure actuelle chez Oé on vous écrit avec des mmmfqzrouuufflzses. Désolé. Je les retire. Je disais : on vous écrit avec des moufles. 

Et pour ne pas gaspiller plus d’énergie qu’il ne faut, les enseignes vont devoir éteindre leurs enseignes entre 1h et 6h du matin. 



Télé - Boulot - Dodo ? 


L’état recommande fortement le télétravail, plus du tout à cause du covid, mais plutôt pour des raisons d’énergie. Le but est de limiter les déplacements et réduire le chauffage dans les bâtiments, notamment lors des “ponts”. Est-ce qu’on ne déplacerait pas seulement le souci de chauffage de l'entreprise à chez soi ? C’est un autre débat. Pour encourager cette mesure, le ministère de la fonction publique fait passer l’indemnité télétravail de 2,5€ à 2,88€ par jour. Le gouvernement aimerait bien sûr que les entreprises fassent de même.


Vrrrrrouuuum … à peine le temps de voir la voiture, et Lewis Hamilton est déjà passé. Et bien heureusement qu’il n’est pas fonctionnaire. Sinon il aurait été limité à … 110 km/h. Un peu compliqué pour gagner les 24h du Mans non ?
Eh oui, comme vous l’avez deviné, les fonctionnaires sont en première ligne pour changer les habitudes. Pour réduire les émissions de CO2, ils devront baisser leur vitesse de 130 à 110 km/h. Pour les particuliers aucune obligation n’est faite. Mais le gouvernement travaille sur un moyen de favoriser le covoiturage. C’est pourquoi ces petits malins ont trouvé le parfait moyen de toucher le plus de personnes : d’ici peu, chaque personne qui s'inscrira sur une plateforme de covoit’ touchera un bonus de 100 euros. Plutôt sympa pour, en plus, soulager la planète. Tout comme durant le covid, avec sa célèbre phrase “Nous sommes en guerre”, Emmanuel Macron a choisi la phrase “Chaque geste compte” pour rappeler aux français de ne pas trop consommer. Ce serait chouette de mettre autant d’ardeur à soutenir les actions pour le climat que les actions mises en place pour le covid. À bon entendeur !

Chaque geste compte, vraiment. 


Vous voyez, on a déjà mis en sous titre ce slogan marketing, ça fonctionne (promis on ne touche aucun intérêt de la part du gouvernement…). Bref. Comme chaque geste compte, on vous propose de vous parler d’un sujet qui touche chaque entreprise : le papier.

Et oui, on imprime, on écrit, on fait des ratures, on le jette, on le froisse… Les papiers de bureau et les cartons sont les déchets les plus produits par les entreprises et seulement 20% d’entre eux sont recyclés. Alors on a beau répéter et répéter qu’il faut trier ses déchets, tout le monde ne le fait pas. Une statistique impressionnante est qu’un employé jette environ 75 kg de papier par an. Rapporté aux entreprises, chaque année, ce ne sont pas moins de 900 000 tonnes de déchets papier produits. Soit le poids de 90 tours Eiffel ! 

Même si depuis 2018, les bureaux de plus de 20 employés doivent trier et faire recycler leurs papiers, le chemin est long avant de diminuer (voir faire disparaître) tous ces déchets.

Mais pourquoi recycler ces papiers ? La principale raison est… écologique. Vous vous en doutiez sûrement. Le recyclage permet d'éviter en France le rejet dans l’atmosphère de 390 000 tonnes de CO2 par an. C’est l’équivalent de 200 000 voitures. Et en plus de ça on économise des ressources naturelles (coucou les arbres) et de l'énergie (coucou le gouvernement). Le papier recyclé nécessite jusqu’à 5 fois moins d'énergie et d’eau, alors qu’il faut 7 kilos de fibre de bois pour produire une ramette de papier A4… Ça nous laisse un peu sans voix tout ça.

C’est pour ça que chez Oé, on utilise le moins de papier possible et celui-ci est recyclé. Toutes nos petites cartes qu’on vous envoie sont faites à partir de papier recyclé, tout comme les étiquettes sur nos bouteilles. Avec un bouchon en liège naturel issu d’une forêt FSC, une étiquette en papier recyclé, de la colle hydrosoluble et une bouteille consignable, on est hyper heureux chez Oé de vous proposer des emballages minimisés, allégés, recyclés et recyclables. On est ravi de vous proposer un vin bio responsable du contenu au contenant !

last articles

Un menu du chef Matthieu Chambrier pour noël

Un menu du chef Matthieu Chambrier pour noël

Un menu bon et de saison pour Noël. On vous propose nos plus beaux accords mets et vins pour noël, pensé par le talentueux chef lyonnais Matthieu Chambrier.
Les idées cadeaux pour un noël éthique

Les idées cadeaux pour un noël éthique

À court d'idées de cadeaux cette année ? Envie d'innover et de faire plaisir à la fois ? On vous aide à faire plaisir à vos proche sans ruiner la planète. Du petit cadeau écologique jusqu'à la grande expérience en pleine nature, vous trouverez forcément votre bonheur !
Un Noël simple, c’est quoi exactement ?

Un Noël simple, c’est quoi exactement ?

Oé, on vous emmène avec nous pour relever une mission des plus importantes : revenir à l’essentiel et embarquer pour un futur durable. Si vous nous lisez ici, c'est que vous faites (normalement) partie des 30% des français qui aiment le vin. Comme pour tout, la meilleure façon de réduire ses émissions est de ne pas consommer. On ne peut pas s'arrêter de boire ni de manger. On peut juste décider de le faire mieux. Et d'avoir un impact moindre en buvant bon, bien, mieux pour la planète.  Ne pas boire de vin est l'option #1, on est la #2. On vous propose de passer un beau noël aussi bon pour vous que pour la planète. Vous êtes prêt pour le top départ d’un Noël responsable ? 3,2,1… C’est parti ! 
Older Post
Newer Post
Close (esc)
pop-up

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Search
Our engagements
Shopping Cart
Your cart is currently empty.
Shop now